Mario Museum: le musée virtuel sur Super Mario.

  TESTS
  Game & Watch
  Atari 2600
  PC
  NES
  Game Boy
  Super NES
  Virtual Boy
  Nintendo 64
  Game Boy Color
  Game Boy Advance
  Game Cube

  CODE ZONE
   NES
  Game Boy
  Super NES
  Nintendo 64
  Game Boy Color
  Game Boy Advance
  Game Cube

  DIVERS
  Boîtes des jeux
  Goodies
  Juke-Box
  Animations
  Lexique
  SMB, le film
  Produits dérivés
 
Insolites

  SOLUCES

  Super Mario World
  Yoshi's Island
  Super Mario 64
  Luigi's Mansion
  Super Mario Sunshine


SUPER MARIO BROS. 3

Abréviation

SMB3

Date de sortie japonaise

23.10.1988

Date de sortie américaine

1989

Date de sortie européenne

1990?

Date de mon acquisition

1993

Console

NES

Éditeur

Nintendo

Genre

Plate-forme

Nombre de joueurs

2 alternativement

Perso principal

Mario

Mode Continue

Oui

Sauvegarde

/

Accessoires

/

Inspiration

Super Mario Bros.

S’en sont inspirés

Super Mario World

Note générale

9.6 / 10


Boîte
Cartouche

En 1988, la série Super Mario Bros. est la plus grande série de jeux vidéo au monde. Et cette insolente supprématie doit se confirmer avec son quatrième épisode, appelé malgré tout Super Mario Bros. 3 ( car le titre du deuxième épisode était Super Mario Bros.: The Lost Levels). SMB3 va complètement bouleverser le monde vidéoludique. Fabuleuse cartouche aux techniques très avancées, SMB3 est le plus accompli des Mario sur NES, et sans doute le plus abouti jusqu’en 1995 — en excluant le fantastique Super Mario World, sur SNES.

La princesse s’est-elle encore faite enlever?

 

SMB3 nous propose une histoire qui diffère un peu de la bonne vieille habitude. Bowser, pas totalement défait après son échec lors de sa première conquête du Monde des Champignons, décide de s'emparer du Royaume des Champignons. Pour cela, il conquiert les sept pays qui le constituent et transforme les sept rois en animaux à l'aide de leurs propres sceptres! De plus, Bowser confie la garde des royaumes à chacun de ses sept gamins — Larry, Morton Jr., Wendy, Iggy, Roy, Lemmy et Ludwig —, que Mario devra affronter dans un bateau volant sur-équipé à la fin du monde.
Bon, c’est vrai que ce n’est pas très folichon, mais on ne recherchait pas vraiment un scénario très élaboré pour ce jeu qui se veut être une sorte d’évolution du mythique Super Mario Bros. sorti en 1985.

 

Sous-rubrique

 

La grande innovation réside dans la qualité du graphisme. SMB3 est un jeu très avancé pour son époque, et surtout parfait pour le système un peu archaïque sur lequel il doit fonctionner. D'abord, il permet d'avoir un superbe écran Carte sur lequel Mario se déplace à son gré. L'animation des persos sur cette carte est excellente ( Mario, frères marteaux, plantes, bateaux...). Pour ce qui est des niveaux, la nouveauté, c'est la réalisation avec plusieurs plans: les gros blocs, qui bénéficient d'un très bel effet d'ombre, se situent au deuxième plan ( comme les collines ou les buissons de SMB)... mais Mario peut monter dessus. Un progrès déjà bien entamé grâce à Super Mario Bros. 2, mais ce n'était pas encore très réussi...
De plus, l'animation des ennemis est d'une très bonne qualité. Les images en fond d'écran sont ( enfin) nombreuses, surtout dans les châteaux, généralement impeccables dans leur conception ( longs, difficiles et très beaux).


Côté options, Mario dispose d'une toute nouvelle garde-robe, beaucoup plus étoffée, et la grande nouveauté est le costume de raton-laveur ( photo de droite). Mario ramasse une super-feuille et, après avoir pris son élan, il peut s'envoler dans les cieux! Et du coup, les niveaux sont beaucoup plus vastes car le vol favorise l'accès à des lieux plus élevés. Mario peut également se transformer en... grenouille, pratique pour nager sous l'eau et éviter de couler. Le plombier revêt parfois une panoplie de Tanooky ( ou Nounours), une combinaison qui produit les mêmes effets que le costume de raton-laveur, à l'exception d'un passage à l'état de statue rendant Mario insensible ( et lui permettant de tuer d'autres ennemis que d'ordinaire). Enfin, il peut porter une tunique de frère Marteau, ces mystérieux personnages, dont la carapace assure une super-protection face aux flammèches dévastatrices crachées par les plantes. D'ailleurs, il peut utiliser ses marteaux pour tirer sur tout ce qui bouge. Toutefois, les options traditionnelles ( champignons, fleurs, super étoiles) n'ont pas été oubliées.


Enfin, Mario peut, sur l'écran Carte, utiliser les objets gagnés en cours de route dans les niveaux, chez les Frères Marteau ou dans les maisons de Toad. Par exemple, l'aile permet à Mario de voler tout le long du niveau; la boîte à musique endort les Frères Marteau et permet à Mario d'éviter de les affronter; encore mieux, le nuage sert à sauter un niveau. Bien sûr, les options classiques peuvent être utilisées dans ce mode, ainsi que les nouveaux vêtements. D'ailleurs, on peut gagner d'autres bonus grâce à des mini-jeux apparaissant sur la carte ( jeu de cartes pour les options, alignement de dessins pour gagner des vies).

 

Sous-rubrique

 

SMB3 possède un point commun ( qui n’en est pas trop un) avec SMB: il se divise en huit mondes. Dans l'ordre, le premier est le monde de base, dans les verdoyantes prairies du Royaume des Champignons. Le second, comme dans SMB2, se situe dans le désert où il faudra éviter les célèbres sables mouvants. Le suivant est un monde aquatique... dont les stages 6 et 7 sont complètement secs. Le quatrième fait preuve d'originalité: c'est le monde des géants. Mario est petit par rapport à toutes les tortues, tous les Goombas, tous les blocs... quant au cinquième monde, on commence dans la campagne et on atteint les cieux par le biais d'une tour qui relie les deux parties du monde ( ingénieux car on doit repasser par la tour pour passer d’une carte à l’autre). Le sixième monde, interminable ( 14 niveaux!) se situe dans la glace et dans la neige. C'est le septième monde qui pose le plus de problèmes: c'est un vrai labyrinthe dans une jungle contenant des milliers de tuyaux, et où les plantes sont reines. Enfin, le dernier monde est l'antre de Bowser, comme d'habitude, avec des tanks et des vaisseaux... on y affronte toute l'armée koopasienne. Au total, il y aura donc 90 étapes à franchir, 58 de plus que dans SMB!! Et le tout sans sauvegarde, car contrairement aux deux Zelda qui se sont intercalés entre ces deux épisodes, ce troisième volet des aventures du plombier n’a pas encore adopté ce progrès pourtant très avantageux, même si ça ne va pas tarder.

 

Comme vous pouvez donc le constater, SMB3 est un jeu complet, qui tombe à pic pour aborder une nouvelle décennie qui sera marquée par les nouvelles consoles de plus en plus puissantes, et qui s'est taillé un joli succès: 18 millions d'exemplaires vendus depuis 1989!

 

Notes

 

Présentation: 10 – C’est le premier Mario à proposer un écran Titre vraiment dynamique avec une sorte de séquence d’intro, et l’arrivée du système de carte est un très bon point.
Graphismes: 9½ –
Bien plus évolués que ceux de SMB2 et dans un style plus proche du premier SMB, ils sont quasiment irréprochables, en dépit d’un léger manque d’originalité.
Animations: 10 –
SMB3 est le jeu le plus fluide de la NES, ce n’est plus à prouver. C’est vraiment très agréable.
Musique: 9½ –
Une bande sonde très bonne qualité qui échappe au stéréotype des vieux jeux NES. On regrettera juste que deux thèmes soient ( déjà) des remixes de SMB.
Bruitages: 9 –
Eux aussi sont très bien gérés, mais par rapport à SMB, les programmeurs n’ont pris aucun risque.
Durée de vie: 10 –
Le jeu de plate-forme le plus abouti de la NES, qui propose heureusement quelques raccourcis car terminer les 90 stages du jeu s’avère vraiment très long.
Gameplay: 10 –
Les commandes sont inchangées par rapport à SMB et malgré tout, la gestion de l’envol de Mario a dû être rajoutée malgré le nombre réduit de boutons. Un véritable exploit qui assure un confort de jeu remarquable.
Intérêt: 9 –
Même s’il manque d’originalité, ce soft permet de combler les attentes des joueurs non-japonais en matière de suite de SMB, ce que SMB2 n’avait pas réellement réussi à faire.
Note générale: 9.6 / 10 – Avant de passer à l’étape supérieure avec la Super NES, ce troisième ( ou quatrième) épisode de la saga SMB s’avère être une excellente suite au mythe de 1985. Même s’il n’a pas ce côté kitsch qui fait encore aujourd’hui le charme de son prédécesseur, SMB3 demeure un des meilleurs titres de la NES, tous styles de jeu confondus.

 

Screenshots

( à venir)

 

Fonds sonores

Airship – 0’57 ( 4 Ko)
Niveau aérien – 1’04 ( 8 Ko)
Boîte à musique – 0’13 ( 1 Ko)
Boss battu – 0’06 ( 1 Ko)
Bowser – 0’24 ( 9 Ko)
Forteresse – 0’35 ( 2 Ko)
Libération de Toadstool + crédits de fin – 2’25 ( 18 Ko)
Crédits de fin – 1’50 ( 17 Ko)
Frères Marteau – 0’29 ( 6 Ko)
Jeu de Pique – 0’09 ( 1 Ko)
Boss – 0’42 ( 7 Ko)
Carte du monde 1 – 0’15 ( 3 Ko)
Carte du monde 2 – 0’17 ( 2 Ko)
Carte du monde 3 – 0’26 ( 4 Ko)
Carte du monde 4 – 0’25 ( 3 Ko)
Carte du monde 5a – 0’25 ( 4 Ko)
Carte des mondes 5b & 9 / Extra nuageux – 0’10 ( 1 Ko)
Carte du monde 6 – 0’20 ( 2 Ko)
Carte du monde 7 – 0’16 ( 2 Ko)
Carte du monde 8 – 0’08 ( 1 Ko)
Niveau classique – 1’00 ( 7 Ko)
Niveau aquatique – 1’00 ( 9 Ko)
Libération du roi – 0’08 ( 1 Ko)
Le roi a été transformé! – 0’22 ( 2 Ko)
Souterrain – 0’41 ( 4 Ko)

 

Animations

Taupe des AirShips
Poisson géant
Poisson géant ( bouche ouverte)
Koopa Troopa géant ( vert)
Koopa Troopa géant ( rouge)
Paratroopa géant ( vert)
Plante Piranha géante ( verte)
Plante Piranha géante ( rouge)
Bloc « ? »
Bloober
Boo Buddy
Boom Boom
Boom Boom, écrasé
Boom Boom, volant
Botte du Goomba
Bowser
Brique
Brique gelée
Brique grise
Bullet Bill
Buster Beetle
Buster Beetle, jetant un bloc
Scarabée bourdonnant
Carapace du Scarabée, renversée
Carapace du Scarabée
Canon de l'Airship
Canon-flamme
Carapace verte, renversée
Carapace rouge
Carte: AirShip
Carte: Canoë
Carte: Château
Carte: Désert ( monde 2)
Carte: Fleur de Feu
Carte: Mario, dans le canoë
Carte: Mario Grenouille
Carte: Mario Marteau
Carte: Mario Tanooki
Carte: Palmier
Carte: Mario avec le P de l'aile
Carte: Mario raton-laveur
Carte: Super Mario
Carte: Tornade
Chomp
Cramponne
Générique de fin
Étoile
Fantôme rampant
Fishy Fish ( vert)
Fishy Fish ( rouge)
Flamme marcheuse
Frère Boomerang
Frère de feu
Frère Forgeron
Frère Marteau
Friande
Friande ( 2)
Goomba
Goomba géant
Mario Grenouille, avec une carapace
Mario Grenouille, nageant
Iggy Koopa
Méduse «  Jelectro »
Koopa Troopa ( vert)
Koopa Troopa ( rouge)
Larry Koopa
Lemmy Koopa
Ludwig von Koopa
Super Luigi, avec une carapace
Mario-Feu, tirant
Super Mario, nageant
Micro-Goomba
Morton Koopa Jr.
Bloc « note »
Ossec
Ossec, détruit
Para-scarabée
Para-Goomba, marchant
Para-Goomba, volant
Para-Goomba ( rouge), marchant
Para-Goomba ( rouge), volant
Paratroopa ( vert)
Paratroopa ( rouge)
Mario
Pièce
Plante piranha ( verte)
P-Switch
P-Switch ( violet)
Mario Raton-Laveur
Mario Raton-Laveur ( coup de queue)
Mario Raton-Laveur ( carapace)
Mario Raton-Laveur ( flottant)
Mario Raton-Laveur ( nageant)
Mario Raton-Laveur ( volant)
Roi du monde 1
Roi du monde 2
Roi du monde 3
Roi du monde 4
Roi du monde 5
Roi du monde 6, transformé
Roulette des cartes
Roy Koopa
Spike
Spiny
Carapace de Spiny, renversée
Mario Tanooki
Mario Tanooki ( coup de queue)
Mario Tanooki ( volant)
Toad ( alarmé)
Toad ( se prosternant)
Toadstool ( fin)
Toadstool ( lettre)
Wendy O'Koopa

Retour à l'accueil de Mario Museum!

  MARIO PEOPLE
 
Mario
 
Luigi
 
Peach
 
Toad
 
Yoshi
 
Bowser
 
Donkey Kong
  Wario
  Waluigi
  Ennemis
  Autres

  INTERACTIF
  Qui est Mario86?
  Records perso
  Courrier
 
Livre d’or
  Liens
 
Forum
 
Contacts

  PARTENAIRES
 
Génération SNES
 
Nintendo Forever
  Switch SNES
 
Adonf-JV

 

Mario Museum est un site conçu et administré par Mario86 et dont la seule volonté est d'apporter des informations sur les jeux Mario et de proposer quelques « goodies » en relation avec ces jeux pour illustrer et animer le site. Mario Museum est un site amateur et n'a aucun but commercial, n'a aucun lien avec Nintendo Inc. ni aucun autre site affilié à la marque ou aux sites officiels des jeux. Les images, sons et autres goodies, dont les propriétaires respectifs sont désignés dans ce site, ne sont pas fabriqués par Mario86, qui ne pourra en aucun cas être jugé responsable en cas de dommages causés par ces fichiers. La bannière « Mario Museum » et les noms « Code Zone » et « Koopa Klub » sont des noms réservés à Mario86. Reproduction interdite de ces noms et de cette bannière sans autorisation.

© 2001-2004 Mario Museum. Tous droits réservés.