TestsCode ZoneDiversSolucesMario PeopleInteractif
Forums Mario Museum Super Mario Ce forum est dédié à Super Mario et à son univers. Vous pouvez y discuter des jeux du passé et d'aujourd'hui, débattre sur les futures sorties, vous entraider...

 5 connectés mais aucun membre
Forums - Topics - Membres - Smileys - FAQ
Anonyme - Se logger - S'inscrire

vinvin23$2004315
vinvin23

16/11 :: 19:06

Vinvin, ou peut-être quarante.



Heu... ça fait longtemps, tout ça Les feuilletons Mario ayant largement, très largement épuisé leur quota (pas mal de volets inachevés, et plus de 20 écrits tout de même...), voici, tadam, le feuilleton Luigi ! Bonne lecture

-------------------------------------------------------------------------

PROLOGUE

Bowser : Vous devez être consciente d'une chose : lorsque vous aurez signé ces papiers, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

Daisy : Épargnez moi tout votre discours pré-mâché et donnez moi les documents.

Bowser : Bien.

(Il sort quelques feuilles de sa mallette)

(Et les pose sur le bureau)

---------------------------------------------------------------------

10 ANS PLUS TARD

Luigi : C'est à toi, Fuzzy.

Fuzzy : Un jour, j'arriverai à te battre aux échecs. Je vais apprendre de mes erreurs et t'écraser comme une mouche.

(Soudain, une trappe s'ouvre au-dessus d'eux)

Peach : Les gars... il est là.

Luigi : HEIN ?!?

(Ils se jettent sur le jeu d'échec en carton et l'attrapent. Dans la précipitation, ils le déchirent en deux et partent chacun avec un bout)

(Peach ramasse les pions et les met dans sa robe)

Luigi : Si l'un de nous ne s'en sort pas, Peach... sache que je t'aime.

(Il lui sourit)

--------------------------------------------------------------------

??? : Alors ? J'attends !

Bowser : Tout de suite, monsieur.

??? : On a encore reçu une lettre d'une mère. Je fais quoi ?

Bowser : Comme d'habitude. Ca me fera un emballage pour mes pique-niques.

??? : Bien sûr, monsieur.

(Il plonge sa main dans quelque chose)

---------------------------------------------------------------------

(Et la main se rapproche de Peach)

Peach : ... Oh non, on dirait que... HAAAAAAAAA !!!!

Luigi : PEACH !

À suivre...




Meuh$2003252
Meuh

16/11 :: 20:41

Admeuhnistrateur



Ah, Vinvin, ça fait du bien de te revoir. Et avec une nouvelle fic par dessus le marché, voilà qui est bien, voilà qui est très bien .
J'aime bien ton raisonnement "Y'a plein de feuilletons Mario, alors maintenant, je passe à autre chose...Les feuilletons Luigi !" :0 .

...Bon par contre j'ai absolument rien compris, là, mais je suppose que c'est normal. Enfin j'espère .
Toad$2004089
Toad

16/11 :: 20:47

Chaussette ! Chaussette !!!



Waoh, chaud comme début ! J'ai rien compris comme Meuh, mais le saut de 10 ans comme ça, c'est impressionnant. Heu, il y a peut-être une faille spatio-temporelle par laquelle Bowser a pu kidnappé Peach... ou pas.

En tout cas, ce feuilleton est une bonne occasion pour moi de me remettre à la lecture d'un de tes feuilletons Vinvin, car si je dois en lire un d'un seul coup, sans l'attente entre les épisodes ça me plaît moins


vinvin23$2004315
vinvin23

16/11 :: 23:52

Vinvin, ou peut-être quarante.



C'est un prologue, normal que vous ne compreniez rien.
D'ailleurs, l'histoire commence véritablement avec l'épisode 1 que je posterai demain

NinBan$2004193
NinBan

17/11 :: 01:28

Post =>



Hourra, je pourrai enfin lire un nouveau feuilleton sans me taper les 10 premiers épisodes d'un coup
vinvin23$2004315
vinvin23

17/11 :: 19:19

Vinvin, ou peut-être quarante.



ÉPISODE 1

(Le commissaire Goomba arrive, accompagné de ses hommes, dans un immense manoir abandonné jalonné de cadavres)

Inspecteur Boo : Vous voulez une morce de mon panini, m'sieur ?

Commissaire Goomba : Étrangement, je n'ai pas envie de manger en slalomant entre les cadavres.

(Le médecin légiste arrive, l'air dépité)

Docteur Luc : C'est une véritable boucherie.

Commissaire Goomba : On a réussi à en identifier quelques-uns ?

Docteur Luc : Pas pour le moment. Ce qui est sûr, c'est que le massacre n'est pas tout neuf. Certains corps sont déjà en pleine décomposition.

(L'inspecteur Boo mord à pleine dent dans son encas)

Commissaire Goomba : Bon sang, comment vous faites ?

Inspecteur Boo : Mh ? De quoi ?

Commissaire Goomba : Rien. Rien du tout.

Docteur Luc : Qui a découvert cette horreur ?

Commissaire Goomba : Une bande de gamins du quartier se sont lancés le défi d'entrer dans cette maison, que personnne n'avait plus visité depuis des années sous prétexte qu'elle était hantée. L'un d'eux a poussé la porte et... je vous laisse imaginer la suite.

(Boo jette un regard vitreux à tout le monde)

Inspecteur Boo : Qui veut une morce ?

Assistant : COMMISSAIRE ! IL Y A UN GARS VIVANT AU FOND DU COULOIR !

---------------------------------------------------

Kaitlin Wayform : Mon patient ne peut pas vous parler pour le moment. Il a vécu un terrible choc psychologique.

Commissaire Goomba : Nous avons besoin de son témoignage. C'est peut-être la seule personne qui a assisté au massacre.

Docteur Luc : Il était enfermé dans cette pièce depuis fort longtemps... nous y avons trouvé une quantité énorme d'excréments et d'urine.

Kaitlin Wayform : Comment avez-vous ouvert la pièce ?

Commissaire Goomba : Une porte n'arrête pas la police, madame. Si c'était le cas, beaucoup de thrillers ne tiendraient pas la route.

Inspecteur Boo : Excusez-moi mais... on sait qu'il y avait une sortie d'eau dans la pièce, puisque c'était la cuisine du bâtiment, mais comment ce Luigi se nourrissait, dans cette pièce ? Il avait une résèrve de panini ?

Commissaire Goomba : Réflechissez, Boo. Il était entouré de cadavres...

Inspecteur Boo : ......

(Il lâche son panini et va vomir dans un coin)

Commissaire Goomba : Ha, quand même. Il a une certaine sensibilité...

(L'inspecteur revient)

Inspecteur Boo : Beurk, il y avait un morceau de formage pourri !

Commissaire Goomba : ... Ou pas.

-----------------------------------------------------------

ET PENDANT CE TEMPS...

Daisy : Mon Dieu... Mario... j'ai des nouvelles de notre fille. Elle est morte.

À suivre...






NinBan$2004193
NinBan

18/11 :: 01:34

Post =>



Ça commence bien, un gros massacre qui s'est passé il y a des années et un Luigi cannibale
Meuh$2003252
Meuh

18/11 :: 20:02

Admeuhnistrateur



Là on comprend un peu mieux...Même si c'est pas encore ça :0 .
Bon, bah il ne nous reste plus qu'à savoir qui fait quoi dans cette histoire, et ce qui s'est passé exactement pour qu'il y ait visiblement un tel massacre dans cette maison. C'est un mystère mystérieusement mystérieux pour sûr :0 .
vinvin23$2004315
vinvin23

18/11 » 23:57

Vinvin, ou peut-être quarante.



ÉPISODE 2

Kaitlin Wayform : Luigi... la police a vraiment besoin de votre aide. La personne responsable de ce massacre pourrait recommencer.

(Luigi prend le bloc-note de Kaitlin Wayform et en arrache une page)

------------------------------------------------------------

Commissaire Goomba : Un monstre ? Il a dessiné un monstre ?
Que voulez-vous que je fasse de ça ?

Kaitlin Wayform : Aucune idée. Ce n'est pas moi, le flic.

(Le médecin légiste arrive, l'air suspicieux)

Docteur Luc : On a recensé quatre cent quatre-vingt cadavres en tout. Mais il y a quelque chose d'étrange...

Commissaire Goomba : Oui ?

Docteur Luc : On a retrouvé plusieurs organes et quelques éclats d'os qui n'ont pas l'air de venir d'un être humain. Un animal peut avoir été inclut dans le massacre... un énorme animal, vu la taille du foie.

---------------------------------------------------------------------

PENDANT CE TEMPS...

Inspecteur Boo : Maman, arrête de m'appeler, je t'ai dit que j'étais dans un manoir avec très peu de réseau.

Madame Boo : TROUVE DU RÉSEAU ! JE DOIS ABSOLUMENT TU PARLER DU MARIAGE DE BROOKE ET RIDGE DANS LE DERNIER ÉPISODE !

Inspecteur Boo : Bon... je vais circuler un peu dans la demeure pour voir si je trouve un endroit où ça passe mieux. Je te rappelle.

(Il pousse alors une immense porte poussiéreuse et pénètre dans une pièce totalement baignée dans l'obscurité)

Inspecteur Boo : Brrr... il fait froid ici.

(D'une main hésitante, il cherche le bouton de la lumière. Lorsqu'il arrive enfin à le trouver et à éclairer la pièce, il tombe nez à nez avec une masse informe, brunâtre et gluante)

Inspecteur Boo : HAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!

(Une tentacule s'accroche alors à son pied et se met à le tirer d'une force terriblement puissante)

Inspecteur Boo : COMMISSAIRE ! COMMISSAIRE ! AU SECOURS !!! À L'AIDE !!! N'IMPORTE QUI !!!

-----------------------------------------------------------------------

Docteur Luc : Si on en croit les inscriptions gravées sur les murs du vestibule, ce manoir fut jadis habité par une riche famille de Koopa.

Commissaire Goomba : Et pourquoi l'ont-ils déserté ?

Docteur Luc : Aucune idée... ce qui est sûr, c'est qu'aucun de ces cadavres n'appartient à la famille Koopa. Cette lignée a quitté les lieux bien avant le massacre.

(Une femme d'un âge plutôt avancé arrive vers le commissaire, tenant son mari par le bras tout en pleurant)

Daisy : Où est-elle ?

Commissaire Goomba : Madame, nous vous avions dit d'attendre devant le manoir...

Daisy : JE VEUX VOIR MA FILLE ! OÙ EST-ELLE ?

Mario : Calme-toi chérie... calme-toi.

Commissaire Goomba : Allez vous asseoir un instant et nous discuterons de tout cela tranquillement quand vous aurez repris vos esprits.

Daisy : JE NE REPRENDRAI JAMAIS MES ESPRITS ! JAMAIS ! J'AI ABANDONNÉ MA FILLE ET VOILÀ LE RÉSULTAT ! JE SUIS UN MONSTRE !

(Elle s'écroule alors et se met à taper du poing contre le sol)

(C'est alors que l'inspecteur arrive, le sourire aux lèvres)

Commissaire Goomba : Oh, inspecteur. Vous avez réussi à lui parler sans coupures ?

Inspecteur Boo : Heu, oui, bien sûr. Bien sûr. Il va très bien.

Commissaire Goomba : "Il" ? Votre mère a changé de sexe ?

Inspecteur Boo : Haha, je voulais dire "Elle", bien sûr ! Toute cette histoire... ce massacre m'a complètement retourné.

Commissaire Goomba : Évidemment... le contraire m'étonnerait.

(Le commissaire fronce alors les sourcils)

---------------------------------------------------------------------

Et au même moment, le Docteur Luc venait de mettre la main sur un étrange parchemin...

Un parchemin sur lequel on pouvait distinguer, malgré quelques passages un peu moins lisibles que les autres :

TE TIENDRA COMPAGNIE ... PENDANT LA GUERRE... T'AIME, ... FAIT POUR TOI, REVIENDRAI,

TON BIEN AIMÉ.

À suivre...

Meuh$2003252
Meuh

19/11 :: 23:41

Admeuhnistrateur



Allons bon. C'est toujours un peu flou, mais ce qui est sûr, c'est que y'a un...truc, dans ce manoir, et qu'il est visiblement pas très sympa.
Bizarre également le comporter de notre ami Boo. Voilà que tout d'un coup le massacre le retourne complètement alors qu'avant ça le gênait pas plus que ça. Il se passe des choses bizarres dans ce manoir, attchion :0 .
vinvin23$2004315
vinvin23

20/11 :: 01:19

Vinvin, ou peut-être quarante.



Tu sais c'est normal que ça soit flou... c'est un feuilleton "mystère" du genre de Meurtres et Secrets, au début tu comprends pas grand chose, puis tu découvres des éléments petit à petit et ça devient de plus en plus clair

Meuh$2003252
Meuh

20/11 :: 12:25

Admeuhnistrateur



Oh mais je me plains pas, je fais mon boulot de commentatuteur, je commentatute l'histoire, c'est tout :0 .
De toute façon si on savait tout sur tout le monde dès le début ce serait un peu pourri, on aurait rien à découvrir .
vinvin23$2004315
vinvin23

20/11 :: 19:56

Vinvin, ou peut-être quarante.



ÉPISODE 3

QUELQUES SEMAINES PLUS TÔT...

Luigi : Sans Peach, la vie n'a plus aucun sens.

Fuzzy : Parce que tu trouves vraiment que notre vie a un sens, ici ?

Luigi : Plus maintenant.

(Fuzzy pousse une porte et arrive dans une cuisine miteuse. Luigi le suit.)

Fuzzy : Tu crois qu'on est en quelle année, là-haut ?

Luigi : J'en sais rien.

Fuzzy : ... J'aimerais tellement aller y faire un tour. Même si c'est pour une seule journée.

(Il lâche une larme)

Fuzzy : Tu as des souvenirs de tes parents, toi ?

Luigi : Pas vraiment.

(Fuzzy souffle sur leur jeu d'échec)

Fuzzy : On fait une partie ?

Luigi : Tu es fou ! Cache ce truc à jamais ! On a déjà pris trop de risques ! Et puis de toute manière, il est bientôt temps d'aller au centre-ville.

Fuzzy : Ouais. Tu as raison. Je vais le coincer derrière un meuble et on en parlera plus.

------------------------------------------------------------------------

DE RETOUR DANS LE PRÉSENT...

Commissaire Christine Bravo : Salut. J'ai été envoyé par le chef de la police pour venir vous aider.

Commissaire Goomba : Oh, madame Bravo. J'ai beaucoup entendu parler de vous. C'est un honneur.

(Il lui tend la main)

Commissaire Christine Bravo : Pas pour moi, j'en ai rien à foutre.

(Elle lignore la main du commissaire et se dirige vers un cadavre)

Commissaire Christine Bravo : Putain, c'est quoi ces trucs ?

Commissaire Goomba : Ce sont des êtres humains morts.

Commissaire Christinbe Bravo : Sans blague ? Tu me prends pour une conne ou quoi ?

(Elle sort son poing)

Commissaire Goomba : Houla... je... ça va vite avec vous ! Je voulais juste...

Commissaire Christine Bravo : Ta gueule. Ce qui m'intrigue, c'est ça.

(Elle déchire quelque chose du vêtement du cadavre)

Commissaire Christine Bravo : Ils portent tous cette chose ?

Commissaire Goomba : Heu...

Commissaire Christine Bravo : J'en étais sûr, vous ne l'aviez pas remarqué. Heureusement que cette vieille peau de Christine est là, hein ?

(Elle boit une gorgée de Whisky)

Commissaire Goomba : Et qu'est-ce que c'est ?

Commissaire Christine Bravo : On dirait... une sorte de carte. Vous savez, comme celles que les docteurs portent.

Commissaire Goomba : C'est quand même dingue que personne n'ait vu ça avant !

Commissaire Christine Bravo : Ce qui est dingue, c'est votre médecin légiste en train de dormir.

Commissaire Goomba : ...

------------------------------------------------------------------------

Kaitlin Wayform : On l'a emmené dans la fourgonette et on lui a mis la télé... un programme pour enfants. On espère que ça va le calmer et qu'il va pouvoir parler un peu.

Inspecteur Boo : D'accord. Je note.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Inspecteur Boo : Qu'est-ce que...

(Ils se précipitent vers le jardin du manoir, d'où viennent les cris)

Daisy : Je... je suis sortie fumer une cigarette avant de... de répondre aux questions du commissaire et... cet homme est sorti de la fourgonette pour se jeter sur moi. Il m'a littéralement plaquée contre le gazon.

Assistant : Les gars du service médical l'ont maîtrisé, Inspecteur. Il est hors d'état de nuire.

Inspecteur Boo : ...

---------------------------------------------------------------------

Commissaire Goomba : Il a vu plusieurs personnes depuis qu'on l'a fait sortir de cette pièce où il était enfermé... alors pourquoi s'en prendre à Daisy particulièrement ?

Commissaire Christine Bravo : Peut-être se connaissaient-ils ?

Commissaire Goomba : Daisy affirme ne l'avoir jamais vu auparavant.

Commissaire Christine Bravo : Mh... cette femme semble avoir beaucoup à nous apprendre.

À suivre...


Toad$2004089
Toad

20/11 :: 22:31

Chaussette ! Chaussette !!!



Christine Bravo J'adore.

Boo est-il vraiment Boo ? C'est bizarre qu'il ait arrêté de parler de panini... Mais c'est toujours fort mystérieux et incompréhensible...


vinvin23$2004315
vinvin23

23/11 » 00:18

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI I

AVEC :

- Commissaire Goomba
- Inspecteur Boo
- Luigi
- Commissaire Christine Bravo
- Daisy
- Mario
ET
- Kaitlin Wayform

-----------------------------------------------------------------------

LE SOIR, CHEZ L'INSPECTEUR BOO...

Madame Boo : Tu as passé une bonne journée ?

(Elle dépose un panini dans son assiette)

Inspecteur Boo : On est sur une grosse affaire. C'est quoi ce truc dans mon assiette ?

Madame Boo : Hein ?

Inspecteur Boo : Amène moi de la viande. Je veux manger quelque chose de consistant.

Madame Boo : Mais enfin, depuis quand...

Inspecteur Boo : FAIS CE QUE JE TE DIS !!!

(Il se lève et la gifle)

------------------------------------------------------------------

Kaitlin Wayform : BON SANG COMMISSAIRE ! C'EST BON !

(Ils font vibrer le lit avant de s'écrouler, suant et essouflés)

Commissaire Goomba : Personne ne doit le savoir, au boulot. Ce n'est pas très professionnel.

(Elle regarde sa montre)

Kaitlin Wayform : Je vais te laisser. Mon mari m'attend.

Commissaire Goomba : Oh non, tu pars déjà ?

Kaitlin Wayform : Je resterais ici toute la nuit si je pouvais...

(Elle lui donne un dernier baiser, se rhabille et s'en va)

Commissaire Goomba : Et voilà... je me retrouve à nouveau seul.

*PAN PAN PAN*

Commissaire Goomba : ... Qu'est-ce que...

(Il enfile un peignoir et court vers la cage d'escalier)

(Il dévale les marches et renverse une vieille au passage)

(La vieille tombe dans le vide et écrase un chien une fois arrivé en bas)

(Le chien s'enfonce dans le sol, traverse le centre de la terre et tombe sur un chinois qui n'en fait qu'une bouchée)

Commissaire Goomba : KAITLIN ?!? KAITLIN ?!?

(Il se précipite vers sa conquête et lui prend son poul)

Commissaire Goomba : Kaitlin, vous m'entendez ? Qui vous a tiré dessus ? KAITLIN ?

Kaitlin Wayform : Vous le savez... très... bien... c'est vous...

(Et elle ferme les yeux)

Commissaire Goomba : Hein ? Qu'est-ce que vous racontez ?
Kaitlin !

-----------------------------------------------------------------------

UNE DEMIE-HEURE PLUS TARD...

Commissaire Christine Bravo : Elle est donc sortie de votre chambre 2 minutes plus tôt ?

Commissaire Goomba : Ouais. Enfin, de mon appartement.

Christine Bravo : Et qu'est-ce qu'elle faisait chez vous ?

Commissaire Goomba : Nous discutions de l'affaire.

Christine Bravo : Et les préservatifs qu'on a trouvé, ça faisait partie du débat ?

Commissaire Goomba : ...

Christine Bravo : Vous faites ce que vous voulez de votre biroute, commissaire, mais ne nous racontez pas de conneries qui pourraient nuire à l'enquête.
Bon, et où est l'inspecteur Boo ? Il faut que quelqu'un le prévienne.

---------------------------------------------------------------------

ET JUSTEMENT, À CE MOMENT-LÀ...

Inspecteur Boo : Bonne nuit, gamin.

Boo JR : Tu ne me lis pas une histoire ?

Inspecteur Boo : Pas ce soir.

(Il éteint la lumière)

Boo JR : Pourquoi ?

(L'inspecteur plaque son enfant contre le lit et lui met la main devant la bouche)

Inspecteur Boo : Car j'ai des besoins particulièrement urgents...

Boo JR : MMMMH !!!

(L'inspecteur montre ses dents et s'apprête à mordre Boo JR lorsque la lumière s'allume)

Madame Boo : Qu'est-ce que vous faites ?

Inspecteur Boo : Heu, on s'amusait. C'est tout.

Madame Boo : Je te cherchais. Il y a eu un meurtre cette nuit, ils ont besoin de toi.

(Boo JR regarde son père, terrifié. Ce dernier lui fait signe de ne rien dire, prenant un air terriblement menaçant)

Inspecteur Boo : Je vais m'habiller. Nous finirons notre partie de rigolade une autre fois.

À suivre...


Meuh$2003252
Meuh

24/11 :: 12:41

Admeuhnistrateur



Bon, c'est définitif, l'inspecteur Boo n'est plus lui-même. Parce que bon, on le connait depuis longtemps, et là soudainement il refuse de manger un panini ! Vous vous rendez compte ?!
Bon à part ça il semblerait que quelqu'un ait tué Kaitlin, mais que c'est le commissaire Goomba, mais que ça va être difficile vu qu'il était encore dans la chambre à ce moment. zOMG mystérieux !
Voilà. zOMG !
vinvin23$2004315
vinvin23

24/11 :: 19:29

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI I (EPISODE 5)

AVEC :

- Commissaire Goomba
- Inspecteur Boo
- Luigi
- Daisy
- Mario
ET
- Commissaire Christine Bravo

----------------------------------------------------------------------

SUR LA SCÈNE DU CRIME...

Christine Bravo : Elle vous a dit que c'était vous ?

Commissaire Goomba : Oui... juste avant de mourir.

Christine Bravo : Dans ce cas, je dois vous mettre en garde à vue.

Commissaire Goomba : Hein ? Mais...

Christine Bravo : C'est la procédure, commissaire.

Commissaire Goomba : Mais enfin ! Si j'étais coupable, pourquoi vous aurais-je dit qu'elle me la dit ?

Christine Bravo : Peut-être justement pour vous disculper, en me disant qu'elle vous l'a dit.

Commissaire Goomba : C'est illogique ! En ne vous disant pas qu'elle me l'a dit, je ne vous aurais rien dit, j'aurais donc pris moins de risque dans l'hypothèse où ce que je vous dis qu'elle a dit est vrai !

Christine Bravo : Ne pas me dire ce que vous m'avez dit en ne me disant pas qu'elle vous a dit ce que vous m'avez quand même dit, ça n'aurait que repoussé l'échéance du moment de la découverte du fait que ce qu'elle vous a dit que vous ne m'eussiez alors pas dit - et qui est ce que vous m'avez alors dit alors que vous... dit... que...

Commissaire Goomba : Alors...

Christine Bravo : ...

Commissaire Goomba : ...

Christine Bravo : Bah, je ne sais même plus pourquoi je veux vous mettre en garde à vue. Allons boire un verre.

(Elle sort une bouteille de whisky)

Christine Bravo : Vous avez déjà vu Friends ? Notre embrouillamini m'a fait penser à une scène où Rachel et...

(Soudain, un assistant arrive et les interrompt)

Assistant : M'sieur, m'dame... on a reçu un appel du centre psychiatrique où Luigi a été enfermé. Il s'est malheureusement remis à parler.

Commissaire Goomba : Malheureusement ?

------------------------------------------------------------------------

Luigi : JE VEUX VOIR LE MATCH ! JE VEUX VOIR CE PUTAIN DE MATCH MAMAN ! HEY ! HEY ! LE MATCH, LE MATCH ! JE VEUX LE VOIR !

(Les commissaires arrivent devant la cellule d'isolement)

Docteur Meuh : Il n'arrête pas de parler du "match" depuis qu'il a retrouvé la parole. Et ses "Maman" font penser à une sorte de digression vers l'enfance ou l'adolescence...

Commissaire Goomba : ...

Christine Bravo : Si on résume... on le retrouve dans une chambre jalonnée de cadavres. Il est complètement muet. Quelques heures plus tard, il se jette sur Daisy en la voyant passer. Et finalement, une fois interné, il se remet à parler et semble retomber dans ses années de jeunesse...
Franchement, quel lien peut-on établir entre tout ça ?

Docteur Meuh : Son cerveau refoule peut-être les horreurs qu'il a vu en le propulsant vers une époque antérieure aux visions en question.

Commissaire Goomba : Ou alors, il y a encore des tas de choses qui nous échappent...

--------------------------------------------------------------------

C'est le commissaire qui avait raison...

Cette maison abandonnée était loin d'avoir livré ses derniers secrets...

Au contraire...

BIP BIP BIP

Commissaire Goomba : Allo ?

Docteur Luc : Ouais, commissaire, c'est le docteur Luc à l'appareil. Les experts ont trouvé quelque chose d'intéressant en dépoussiérant les murs de la grande salle à manger.

Commissaire Goomba : C'est-à-dire ?

Docteur Luc : Il y a eu une école, ici, auparavant. Une sorte d'école privée.

... Elle venait tout juste de commencer.

À suivre...

Meuh$2003252
Meuh

25/11 :: 20:29

Admeuhnistrateur



Ce Luigi est décidément un drôle de personnage. Qu'est-ce qu'il a bien pu lui arriver pour qu'il se comporte comme ça ? Hein ? HEIN ?!
Tiens je suis là :0 .
Bon, à part ça y'avait une école privée auparavant. Ça nous fait les pieds. Mais je suis sûr que c'est important pour la suite. Ne me demandez pas comme je l'sais, je suis doué, c'est tout .
vinvin23$2004315
vinvin23

26/11 :: 17:44

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI – EPISODE 6

AU DÉBUT DE LA PREMIÈRE GUERRE ROYALE DU ROYAUME CHAMPIGNON, DANS LE MANOIR…

Wario : Ils m'ont appelé sur le terrain, ma douce.

Birdo : Quoi ? Mais…

Wario : Je n'ai pas le choix. Ils me tueront si je n'y vais pas. C'est la loi.

Birdo : …

Wario : Je te promets de revenir au plus vite.

(Il la serre dans ses bras)

Wario : En attendant mon retour, tu auras de quoi t'occuper.

Birdo : Si c'est encore une de tes créations stupides, je n'en veux pas…

Wario : C'est une de mes créations, certes, mais elle n'est pas stupide.

(Il enlève découvre un cage qu'il tenait dans la main)

Birdo : Ooooh ! Il est tellement mignon !

Wario : Tu pourras jouer avec autant que tu veux. Ca sera ton fidèle compagnon.

Birdo : Merci mon chéri… et désolé pour ce que je viens de dire, j'ai cru que c'était encore un jeu de carte en trois dimensions ou une canne à pêche biodégradable.

Wario : Je ne te ferais pas cet affront vu le temps qui va nous séparer…

(Ils s'embrassent)

----------------------------------------------------------------------------------------------

DE RETOUR DANS LE PRÉSENT, AU PIED DE L'IMMEUBLE OÙ VIVAIT KAITLIN WAYFORM…

Inspecteur Boo : Où étiez-vous ?

Commissaire Goomba : Nous sommes allés voir Luigi dans sa cellule. Du nouveau par ici ?

Inspecteur Boo : Rien de folichon sur la scène de crime. Vos assistants sont en train d'interroger les voisins.

***

Assistant : Bonjour, je suis l'assistant du Commissaire Goomba.

Assistant : Moi aussi.

Assistant : Nous aurions quelques questions à vous poser.

Assistant : Pouvons-nous entrer ?

Voisine : Bon sang, combien êtes-vous ?

Assistant : Il n'y a que l'assistant et moi.

Voisine : Mais vous êtes aussi un assistant.

Assistant : Qui ? Moi ?

Voisine : Non, l'autre.

Assistant : Moi ?

Voisine : J'en sais rien ! Laissez-moi tranquille !

(Elle claque la porte)

Assistant : Il faut qu'on passe à la mairie pour se trouver une identité.

----------------------------------------------------------------------------------------------

ET LE LENDEMAIN, AU COMMISSARIAT…

Commissaire Goomba : Les inscriptions que les experts ont trouvé sur les murs de la salle à manger étaient en latin. Elles constituent une série de maxime sur le savoir et l'éducation, toutes associées au nom de ce qui semble être une école, l'"Institut Bowser".

Christine Bravo : Pourtant, on a vérifié, et aucune école portant ce nom n'existe au Royaume.

(Le chef de la police regarde les deux "associés" au dessus de ses lunettes rondes et se met à les dévisager)

Chef Chomp : Où voulez-vous en venir ?

Christine Bravo : Hé bien… soit c'était une école clandestine, soit ça n'a jamais été une école et cette piste ne nous mènera à rien.

Chef Chomp : Et pourquoi y aurait-il ces inscriptions s'il n'y avait aucune école à cet endroit ?

Commissaire Goomba : Pourquoi vous vous appelez Chef Chomp si vous n'avez aucune chaîne au bout du cul ?

Chef Chomp : …

Commissaire Goomba : Excusez-moi.

Chef Chomp : Entre aujourd'hui et demain, les fouilles du sous-sol et de la cave vont commencer. Nous trouverons peut-être d'autres explications concernant cette école fantôme.

------------------------------------------------------------------------------------------

ET À L'HÔPITAL…

Luigi : JE VEUX ALLER AU MAAAATCH !!! AU MATCH, OYÉ AU MATCH ! OH OUAIS… AU MATCH HEU !

Docteur Meuh : Il va me rendre fou…

Infirmière Rosa : On a vu pire, non ?

Docteur Meuh : NON !

(Elle baisse la tête et part quelques mètres plus loin pour pleurer)

Docteur Meuh : Écoutez Luigi… nous sommes ici pour vous aider.

Luigi : JE VEUX ÊTRE AIDÉ POUR ALLER AU MATCH ! AU MATCH !

Docteur Meuh : …

(Il réfléchit quelques secondes)

Docteur Meuh : Et si on y va, à ce match… vous vous calmerez ?

Luigi : … OUAIS ! OUAIS, JE VEUX JUSTE ALLER AU MATCH, MAMAN !

*********************

(Docteur Meuh dépose des pop-corns à ses pieds et met une casquette sur la tête de Luigi)

Docteur Meuh : Ca va commencer. Tenez vous calme.

Luigi : Oui, maman !

(Il fait tourner l'hélice de sa casquette)

(Les joueurs entrent alors sur le terrain et le commentateur se met à hurler)
Luigi : Mais… … TU M'AS MENTI, MAMAN ! C'EST PAS LE MATCH !

(Il se lève, furax, et court à travers les gradins)

(Docteur Meuh tente de le poursuivre mais se vautre dans le public et se fait éjecter par un fan sur le terrain, puis écrasé par les joueurs)

------------------------------------------------------------------------------------------

Christine Bravo : Vous l'avez PERDU ?!?

Docteur Meuh : Il voulait absolument aller au match, je… je me suis dit que…

Commissaire Goomba : Depuis quand les docteurs font sortir leurs patients de cellule, en unité psychiatrique ?

Docteur Meuh : Vous avez raison, je n'aurais jamais dû. Je suis sincèrement désolé.

Christine Bravo : Vos désolations ne suffisent pas. Un taré est en liberté. Et vu qu'il s'est jeté sur Daisy l'autre jour, tout est possible !

---------------------------------------------------------------------------------------------

En effet, dans une maison peuplée par des inconnus…

Denise Doonay : Blablablabla…

Marcel Doonay : Blilblibli…

(Ils entendent alors la porte d'entrée s'effondrer)

Luigi : MAMAN ! JE VEUX ALLER AU MATCH !

(Luigi se met à tout renverser)

Luigi : MAMAN ! MONTRE-TOI !

Denise Doonay : Bon Dieu… qu'est-ce que…

Marcel Doonay : Attends, je vais essayer d'attraper le fusil accroché au mur.

Denise Doonay : Il est chargé et fonctionnel ?

Marcel Doonay : Ouais. Pour faire face à ce genre de situations, justement.

(Il se hisse vers le fusil en question, le décroche et s'approche doucement de Luigi qui fouille le salon en hurlant)

Marcel Doonay : Qu'est-ce que vous nous voulez ?

Luigi : MAMAAAAAAAAN !!!

(Il court vers Marcel, et ce dernier tire sur Luigi en croyant être attaqué)

À suivre…


Et maintenant, une pause de quelques jours dans la diffusion des épisodes...
Histoire de laisser le temps aux lecteurs de suivre

Meuh$2003252
Meuh

27/11 :: 10:28

Admeuhnistrateur



Mais je l'ai emmené au match, moi, merde ! Il dit qu'il veut aller au match, je l'emmène au match, et ensuite il dit "non non c'est pas le match", et il se barre. Et après on m'engueule. Y'a pas de justice, il avait qu'à être plus clair :0 .

Bon à part ça, une première partie énigmatique et une autre sur des inscriptions qui rendent pas les choses plus claires. Que de mystères \o/ .
Full_Korbe$2007305
Full_Korbe

28/11 :: 11:54

Le Chewing-gum
sachant mâcher !



Que de mystère !
Tu m'impressionneras toujours pour en tout cas, c'est vraiment bien ficelé.
En tout cas, les tentacules, ça doit avoir un rapport avec le compagnon de Birdo...
Ce n'est pas grave Meuh, ce n'est pas grave *tapote l'épaule*

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INCRAGABLE !


vinvin23$2004315
vinvin23

29/11 :: 15:50

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI – EPISODE 7

AVEC :

- Commissaire Goomba
- Inspecteur Boo
- Luigi
- Daisy
- Mario
ET
- Commissaire Christine Bravo

---------------------------------------------------------------------

Assistant : Le commissaire nous a demandé d'explorer le jardin, tandis que d'autres s'occupent du sous-sol.

Inspecteur Boo : Ho. Et pourquoi vous êtes seul à ratisser tout ça ?

Assistant : Bah, les autres sont en pause déjeuner. Moi je peux pas y aller tant que j'ai pas trouvé un truc. Conscience professionnelle.

Inspecteur Boo : Bon, moi je vais la prendre, cette pause.

Assistant : Oh. À tout à l'heure dans ce cas.

Inspecteur Boo : Non, je crois que je vais rester dans les parages.

Assistant : Il n'y a rien à manger par ici, Inspecteur.

Inspecteur Boo : Vous êtes sûr ?

Assistant : Bien sûr, je... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

---------------------------------------------------------------------

Commissaire Goomba : Bon, Luigi est en cavale. Il a pénétré chez ces gens, l'un d'eux lui a tiré sur le bras, et il est parti en courant.

Christine Bravo : ...

Commissaire Goomba : Quelque chose ne va pas, madame Bravo ?

Christine Bravo : Ca me rapelle un épisode de "Profiler" où ils devaient traquer Jack, un tueur, qui s'était justement fait tirer dessus. Ils s'étaient arranger pour visiter tous les hôpitaux de la région. On devrait commencer par là, non ?

Commissaire Goomba : Il n'aurait pas été assez stupide pour... j'ai rien dit. Commençons par là.

-----------------------------------------------------------------------

Mario : Il faut vraiment qu'on leur dise, à propos de l'école... ça peut être très important pour l'enquête.

Daisy : Chéri, ils risquent de croire que nous étions d'accord de l'envoyer là-bas.

Mario : Mais nous ÉTIONS d'accord !

Daisy : En ne sachant rien de ce qu'ils allaient faire d'elle !

Mario : Justement, nous n'avons rien à nous reprocher.

Daisy : ...

Mario : Allez, je vais prévenir le commissaire Goomba. Nous allons leur être utile, crois-moi.

(Il se rapproche du téléphone)

Daisy : Mario...

(Elle sort son revolver)

Daisy : À ta place, j'y réfléchirai un peu.

Mario : Qu'est-ce que...

--------------------------------------------------------------------

DIX ANS PLUS TÔT...

Bowser : Vous devez être consciente d'une chose : lorsque vous aurez signé ces papiers, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

Daisy : Épargnez moi tout votre discours pré-mâché et donnez moi les documents.

Bowser : Bien.

(Il sort quelques feuilles de sa mallette)

(Et les pose sur le bureau)

Daisy : Je fais ça pour le bien de mon père. Ce sacrifice est nécessaire.

Bowser : Vous n'y êtes pas obligé.

Daisy : Bien sûr que si. Je suis née pour ça.

À suivre...

Meuh$2003252
Meuh

30/11 :: 21:37

Admeuhnistrateur



Ooh, mystérieuses paroles et mystérieuses actions. Enfin, on a l'habitude :0 . Bon à part ça Boo est devenu un cannibale, mais ça encore c'est pas bien grave, ça arrive tout le monde...
Smarter$2004127
Smarter

07/12 :: 20:14

Oh my God, they've killed Kenny!



Damn, ça a l'air bien ce truc, je vais tenter de suivre :].
(Salut à tous au passage, ça fait un p'tit moment que j'avais pas posté )
vinvin23$2004315
vinvin23

08/12 :: 01:17

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI I - EPISODE 8

Avec :
- Commissaire Goomba
- Daisy
- Mario
- Luigi
- Inspecteur Boo
ET
- Commissaire Christine Bravo

------------------------------------------------------------------

Depuis plusieurs nuits, le commissaire Goomba faisait toujours le même rêve...

Commissaire Goomba : Kaitlin, vous m'entendez ? Qui vous a tiré dessus ? KAITLIN ?

Kaitlin Wayform : Vous le savez... très... bien... c'est vous...

Il revoyait Kaitlin Wayform...

Son dernier souffle...

Commissaire Goomba : Kaitlin, vous m'entendez ? Qui vous a tiré dessus ? KAITLIN ?

Kaitlin Wayform : Vous le savez... très... bien... c'est vous...

-------------------------------------------------------------------

Commissaire Goomba : Qu'est-ce qu'elle voulait dire par "C'est vous ?".

Commissaire Christine Bravo : La caméra de la cage d'escalier prouve que vous n'avez pas pu la tuer. Nous avons reçu la vidéo hier soir.

Commissaire Goomba : Vous pouvez enfin arrêter de me soupçonner...

Commissaire Christine Bravo : J'avais déjà arrêté depuis un moment... disons que maintenant je peux arrêter légalement.

Inspecteur Boo : Il n'y a aucune vidéo de l'endroit où elle a été tuée ?

Commissaire Christine Bravo : Si, mais une coupure de courant d'il y a un mois l'a court-circuitée et personne n'est venue la réparer pour le moment.

Commissaire Goomba : C'est bien notre veine...

Inspecteur Boo : Qu'est-ce qu'on fait, alors ? On lance un avis de recherche sur les personnes qui vous ressemblent ?

(Le commissaire fait mine de n'avoir rien entendu)

Commissaire Goomba : Vous avez pris du poids, vous. Vous avez mangé l'assistant qui a disparu ? HAHAHAAHAHA !

Inspecteur Boo : Oui. HAHAHAHAHA !

Commissaire Goomba : HAHAHAHAHA !

Inspecteur Boo : HAHAHAHAHAAHAH !

--------------------------------------------------------------------

Mario : Je ne comprends pas Daisy... qu'est-ce qui t'arrives ?

Daisy : Il y a beaucoup de choses que tu ne sais pas, mon chéri. Et que tu ferais mieux de ne jamais savoir.

(Il s'assoit lentement sur un fauteil près du téléphone et croise les doigts)

Mario : C'est à propos de Peach ?

Daisy : Entre autre, oui.

Mario : Tu peux être plus précise ?

Daisy : Si je l'étais, ta vie n'aurait plus aucun sens. Enfin... tu réaliserais qu'elle n'a pas le sens que tu voudrais qu'elle ait.

Mario : Hein ? C'est quoi ce délire ?

Daisy : ... Attends.

(Elle ferme les yeux, fronce les sourcils et serre les poings)

(Petit à petit, sa peau entre en ébullition. Ses cheveux tombent un par un, venant s'écraser sur le sol)

(De part et d'autre de son corps apparaîssent une série d'excroissances étranges et son visage se colore étrangement)

Daisy : Voilà à quoi ressemble exactement ta femme.

(Mario tombe dans les pommes)

--------------------------------------------------------------------

Commissaire Goomba : Kaitlin, vous m'entendez ? Qui vous a tiré dessus ? KAITLIN ?

Kaitlin Wayform : Vous le savez... très... bien... c'est vous...

***

(Le commissaire se réveille en sueurs)

Commissaire Goomba : Comment a-t-elle pu me dénoncer... pourquoi me déclarer coupable ?

(Il boit une grande gorgée d'eau et tente de se rendormir)

(Soudain, son téléphone se met à sonner...)

Commissaire Goomba : Allo ? Qui m'apelle à une heure par...

Inspecteur Boo : On a retrouvé Luigi, commissaire ! Et il vient de nous en apprendre une bonne !

À suivre...

Meuh$2003252
Meuh

08/12 :: 20:14

Admeuhnistrateur



Qu'il avait envie d'aller au match :0 ?

En tout cas, on se marre bien dans la police. AHAHAHAHAHAHAHAH. Mais bon, le plus important dans cet épisode, c'est Daisy...Et surtout, ce qu'elle est censée être, visiblement. En tout cas j'aimerais pas être à la place de Mario, découvrir que sa femme ressemble à un...truc...bizarre...C'est ma foi fort mystérieux.

Que de mystères, pour sûr :0 .
vinvin23$2004315
vinvin23

13/12 :: 14:35

Vinvin, ou peut-être quarante.



LE FEUILLETON LUIGI I - EPISODE 9

Avec :
- Commissaire Goomba
- Daisy
- Mario
- Luigi
- Inspecteur Boo
ET
- Commissaire Christine Bravo

---------------------------------------------------------------------

(Daisy pose une tasse de chocolat chaud devant Mario)

Daisy : Voilà, tu sais toute l'histoire, maintenant.

Mario : Mais alors... si nous nous sommes mariés... c'est juste parce que tu voulais donner à manger à ton père ?

Daisy : Je devais faire un enfant et le lui sacrifier... sinon, c'est moi qu'il aurait mangé.

Mario : Et donc... il mange tous ses petits enfants ?

Daisy : Oui, et pas seulement. Tous les gamins qui se sont inscrits dans cette prétendue école privée ont été dévorés.

Mario : ...

(Il regarde sa tasse)

Mario : Et tu veux que je boive du chocolat après ça ?

(Elle se reprend sa forme monstrueuse)

Mario : OK OK !

(Il engloutit son chocolat et se brûle toute la bouche au passage)

Daisy : Inutile de te préciser que tu ne dois rien dire à personne. Papa compte tous les tuer, les uns après les autres, pour être de nouveau en forme et reprendre son oeuvre.

Mario : Son "oeuvre" ? Explique moi en quoi bouffer des gens est une oeuvre ? C'est une bête avec des instincts primitifs, voilà tout.

Daisy : Il y a beaucoup plus que ça, Mario. L'ingestion n'est que la première étape du processus.

Mario : Qu'est-ce que tu racontes ?

(Ils entendent alors frapper à la porte)

Daisy : Je vais voir qui c'est. Reste là.

---------------------------------------------------------------------

Commissaire Christine Bravo : OH ! AH ! OH ! AH !

Inspecteur Boo : Qu'est-ce que vous faites ?

Commissaire Christine Bravo : Du Kung fu. Avec WiiFill.

Inspecteur Boo : WiiFill ?

Commissaire Christine Bravo : Je dois remplir mon corps d'alcool. À chaque mouvement, un litre de whisky entre dans mes organes par intravéneuse. Ca m'aide à relativiser toutes ces histoires dégueulasses sur lesquelles on bosse en ce moment.

Inspecteur Boo : ...

(Le commissaire Goomba arrive)

Commissaire Goomba : Il "vient de nous en apprendre une bonne" ? Luigi ne dit pas un mot ! Il ne réclame même plus son match à la con !

Inspecteur Boo : Normal, il boude. Juste avant qu'on l'attrape, il hurlait le nom de ses idoles en déclamant qu'il ne parlerait plus et ne mangerait plus avant de les avoir vu au stade...

Commissaire Goomba : Et alors ?

Inspecteur Boo : Les idoles dont il a fait mention sont des joueurs de football américain des années 60.

Commissaire Goomba : ...

--------------------------------------------------------------------

Et tard, pendant la nuit...

Inspecteur Boo *pense* : Je dois changer de couverture... j'en ai marre de contribuer à l'enquête qui risquera de me démasquer...

(Il se touche le ventre)

Inspecteur Boo : Je dois y arriver, cette fois. Mon oeuvre doit être achevée... mon idéal doit être atteint !

À suivre...

Smarter$2004127
Smarter

14/12 :: 17:40

Oh my God, they've killed Kenny!



OK, donc en fait le truc qui a pris possession de l'inspecteur Boo = le père de Daisy = Bowser ? Ça semble à peu prêt logique.
Irma_bleue$2014046
Irma_bleue

16/02 :: 13:59

Goomba



Houlà, c'est compliqué. Moi, je ne crois pas que c'est Bowser. Dans le prologue, Daisy n'a pas l'air de le connaître... Ça doit être "???".

Vive Moi,
Daisy,
Luigi
Et le... ROYAUME DE SARASALAND !!!!
Saltailla$2014037
Saltailla

24/02 :: 14:51

Bowser jr



Bah ouais.
Daisy : Je fais ça pour le bien de mon père. Ce sacrifice est nécessaire.

Elle le fait pour le bien de son père. Et elle parle à Bowser. C'est pas son père, le Bowser.
  [1/1]Retour forum

© 2003-2009 - Mario Museum. Forum by DNF.