TestsCode ZoneDiversSolucesMario PeopleInteractif
Forums Mario Museum Super Mario Ce forum est dédié à Super Mario et à son univers. Vous pouvez y discuter des jeux du passé et d'aujourd'hui, débattre sur les futures sorties, vous entraider...

 2 connectés mais aucun membre
Forums - Topics - Membres - Smileys - FAQ
Anonyme - Se logger - S'inscrire

vinvin23$2004315
vinvin23

01/11 » 21:55

Vinvin, ou peut-être quarante.



L'oeuvre suivante est la propriété de Vincent Ambrosio alias Vinvin23.
Toute reproduction, partielle ou complète, est strictement interdite sans autorisation.
© Vincent Ambrosio, 2007
Note de l'auteur : Cette protection a été effectuée par mes soins le 1er novembre 2007, le lendemain de la découverte d'un honteux plagiat dont j'ai été la victime. A partir de ce jour, toutes mes oeuvres seront protégées par ce texte pour éviter qu'un tel affront se réitère.

LE FEUILLETON MARIO 22

Ecrit par Vincent Ambrosio


----------------------------------------------------------

Elena : Est-ce que vous avez vu mon fils ?

Nathalia : Désolée, pas aujourd’hui, Elena …

Elena : Je dois absolument lui parler.

Nathalia : Vous étiez mourante il y a quelques jours, et maintenant, je vous vois gambader à travers la ville pour retrouver votre fils …

Elena : Nous avons de très bon médecins, ici, à Rome …

Nathalia : Tout le quartier disait que votre virus était incurable, que vous n’alliez jamais guérir …

Elena : Hé bien tout le monde se trompait … excusez-moi, je n’ai pas le temps de discuter avec vous …

(Quelqu’un interpelle Elena)

Olivio : Vous ne pensez pas qu’il est partit à la recherche de sa mère biologique ?

Elena : … Elle est morte. Il ne la trouvera nulle part.

Olivio : Je ne dis pas ça pour rien. Quand vous étiez mourrante, il s’est senti orphelin.
Du coup, il a tenté de retrouver sa vraie mère.

Elena : Je me fiche de tout ça pour le moment, je veux …

Olivio : Il est venu boire un verre à mon auberge, et m’a expliqué ce qu’il comptait faire. Un mage du désert va lui apprendre à visiter le temps et les dimensions.

Elena : C’est ça, racontez moi n’importe quoi !

Olivio : Il m’a aussi dit qu’il vous avait sauvée d’une mort proche …

Elena : …

Olivio : Votre fils a des pouvoirs insoupçonnés, une intelligence hors du commun … Vous devez prendre ça en compte.

Elena : Pour le moment, il est dans le désert sans que je sache ce qu’il est devenu.
Nous philosopherons sur sa personne un autre jour.

(Soudain, une sorte de spirale se dessine dans le ciel, et un homme en sort …)

Vinvin : … ELENA !!!

Elena : Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

Vinvin : Je suis désolé, mais je n’ai pas le choix.
Vous n’irez pas dans le désert.

(Il sort un revolver, et lui tire plusieurs fois dessus)

Vinvin : Pfiou … toute cette histoire est enfin terminée …

-----------------------------------------------------------

« DIMENSIONS »

------------------------------------------------------------------------------------------------

Beaucoup plus tôt dans l’histoire, à Genève …

Monique : JE NE PEUX PLUS SUPPORTER CE RESTAURANT DE MERDE !!!

François : Chérie, calme toi, s’énerver ne résoudra rien …

Monique : Tu peux le croire, ça ? NOTRE CHEF DE CUISINE A ENCORE DE LA VIANDE A LA CAVE !!! ON NE PEUT PLUS FAIRE CONFIANCE A PERSONNE DANS CE MONDE POURRI !!!
Tu sais François … je pense de plus en plus au suicide.

François : NE DIS PAS DES CHOSES COMME CA ALORS QUE TON FILS ECOUTE !!!

Monique : JE DIS CE QUE JE VEUX, QUAND JE LE VEUX !!!

(Elle claque la porte de sa chambre)

François : … Excuse la. C’est très difficile en ce moment.

Vincent : C’est toujours difficile … je commence à avoir l’habitude.
Tu as gravé le CD que je t’avais demandé ?

François : Oh, excuse moi … j’avais beaucoup de choses à faire et …

Vincent : Ouais. Ca aussi, j’ai l’habitude.

(Il sourit et s’enferme à double tour)

Vincent : Pffff …

BIP BIP BIP

Vincent : Allo ?

Chloé : CIBOUERE DE CRISS !!! CA FAIT-TU TROIS HEURES QUE J’ESSAYE DE TE JOINDRE LA !!! T’ES-TU DONC-TU EN TABARNAK ?

Vincent : Il y a des petits problèmes à la maison, c’est tout …
Qu’est-ce qui se passe ?

Chloé : Je vais pas te niaiser plus longtemps là, on a des problèmes.

Vincent : Quel genre de problèmes ?

Chloé : Le genre de trucs pas logiques qui t’arrives dans ta vie là …

Vincent : Sois plus précise, je comprends rien à ce que tu me racontes.

Chloé : Je suis avec Adrien.

Vincent : Chloé, si c’est une blague, elle est de très mauvais goût …

Chloé : Je sais-tu pô comment là, mais Adrien est vivant.

Vincent : Il s’est fait couper la tête par Giovanni il y a plusieurs mois ! Il ne peut pas être vivant !

Chloé : CRISS TU ME PRENDS-TU POUR UNE DELO9YAL LA ???

Vincent : … Chloé … je sais que tu n’as jamais pu digérer la trahison de Keven, mais ne fais pas remonter les mauvais souvenirs à la surface …

(Chloé passe le téléphone à Adrien)

Adrien : Allo, Vincent ? Tu m’adresses à nouveau la parole ?

Vincent : ??? Hé bien, jusque là, je ne pouvais pas vraiment, puisque tu étais mort …

(Chloé lui arrache le téléphone des mains)

Chloé : Il dit des trucs zarbos dans ce genre là depuis que je l’ai retrouvé devant ma porte … Mais je te promets, il est bel et bien vivant.

Vincent : Où êtes-vous ?

Chloé : A Chicoutimi.

Vincent : Chokotuquoi ?

Chloé : Tu connais-tu pas ta géographie du Québec là ?

Vincent : Ecoute, Chloé, mes parents sont dans une situation très difficile, je ne peux pas les abandonner …

Chloé : Débrouille toi.

(Elle raccroche)

Vincent : ……

----------------------------------------------------------------------------------------------

DRRRRRRRRRRRRING

Marie : Mmmmh …

(Elle sort du lit, et attrape le téléphone)

Marie : Allo ? Hein ? Qui ?
Heu …

(Elle met le téléphone sous silence, et bouscule Gislène)

Marie : C’est pour toi … C’est à propos d’un certain Adrien … tu sais qui c’est ?

Gislène : C’était mon fils, gourdasse … Passe moi le téléphone.
Allo ?

Chloé : Vous êtes là, madame Korhosik …

Gislène : Oh, c’est vous, Chloé … comment allez-vous ?

Chloé : J’ai une nouvelle un peu spéciale à vous annoncer …
Nous venons de retrouver votre fils …

Gislène : C’EST ENCORE UNE BLAGUE DU SANS-GENE, C’EST CA ??? VOUS OSEZ FAIRE RESSORTIR CES VIEILLES HISTOIRES ? LE SANS GENE (…) APRES TOUT CE QUE J’AI VECU (…) TOUT DE MEME INCROYABLE (…) OSER, DE CETTE MANIERE (…) DANS LA LIMITE DU POSSIBLE (…) SURTOUT A CETTE HEURE CI (…)

Chloé : Si vous voulez le revoir, venez à Chicoutimi. Je vous donnerai l’adresse précise si vous m’écrivez un mail à Tabarnak_esti_cibouere_calisse@yoshifan.ca …

(Elle raccroche)

--------------------------------------------------------------------------------------------

??? : Il faut que nous refermions le sas … immédiatement …

!!! : PUISQUE JE TE DIS QUE JE N’Y ARRIVE PAS !!!

??? : N’importe qui peut voyager entre les dimensions !

!!! : La seule personne que je connais qui pourrait nous aider n’est pas dans la nôtre, alors …

??? : On pourrait le faire venir.

!!! : Non. Je refuse de retourner là bas. Maintenant, passe moi ton portable.

??? : …

A SUIVRE …


Meuh$2003252
Meuh

20/10 :: 22:20

Admeuhnistrateur



Ouh, mystérieuse histoire qui se commence bien mystérieusement.
Pas mal cette idée de faire la suite du FM 20, ça a l'air bien sympa. Je sais pas encore à quoi tout ça rime, mais ça a l'air sympa, pour sûr
En tout cas, je me suis encore bien marré sur certaines répliques. Notamment celle de Chloé. La pauvre xD
NinBan$2004193
NinBan

21/10 :: 01:24

Post =>



J'espère que ce sera facile à suivre pour ceux qui ont pas lu le FM 20 ^^

Sinon, l'accent de Chitoutimi... pas terrible hein xD
Y'a trop de "tu", alors ça fait pas naturel du tout
On l'utilise juste pour les questions, pas avec tous les verbes.
vinvin23$2004315
vinvin23

21/10 :: 01:46

Vinvin, ou peut-être quarante.



Ouais, mais c'est de la caricature, justement
Déjà que vous en mettez trop, des tu
xD

Meuh$2003252
Meuh

21/10 :: 09:49

Admeuhnistrateur



Bah oui NinBan, c'est pas censé être réaliste. C'est juste une petite moquerie gentille, par rapport aux "tu" qui sont rajoutés ici et là même quand ça sert à rien. En tout cas moi ça me fait bien rire
Enfin, les "tu" ça suffit pas, la palme d'or revient quand même à la réplique
Chloé : CRISS TU ME PRENDS-TU POUR UNE DELO9YAL LA ???
Je crois qu'on a pas fini de le voir, ce "délo9yal"
Nemetoad$2004089
Nemetoad

21/10 :: 14:14

Luigi



Mystérieux, ce scénario me rappelle quelque chose...

Hmm... Ah oui, je me souviens, c'est la suite du FM20, c'est vrai. XD Enfin, on commence avec un petit mystère. Bon début en tous cas. =p


[Désolé, si vous voulez ce post, il n'est pas à vendre.]
Warabii$2004094
Warabii

21/10 :: 14:43

I want a piece of cake...



Ouais, Kor est vivant!

Oui, j'me rappelle de "Ah, je ne t'ai jamais dit que mes parents avaient un restaurant? Ben c'est fait maintenant." ...

En fait, je mets juste un truc pour que tu voies que je lis ton feuilleton
metamorf$2004051
metamorf

23/10 :: 03:05

C'est l'âge. Huhu.



...Chicoutimi! XD J'ai du rire au moins 5 minutes juste sur la joke de Chicoutimi XD

C'très bien toussa Nos membres préférés (Dont une en Tabarnak"), Gislène qui accepte enfin l'amour de Marie (C'est Kor --Et le boulanger-- qui va raler XD) des voyages inter-dimensionaux, un "???".... Que d'ingrédients pour un bon FM :')

J'en profite pour dire que je suis en vie et que MS est finit, qu'il me reste juste à écrire la fin :nerd:


vinvin23$2004315
vinvin23

23/10 » 03:17

Vinvin, ou peut-être quarante.



Je précise à Metamorf que Marie est morte à la fin du FM20 ... Bref, plus d'explications dans l'épisode que voilà :

EPISODE PREMIER

Dans l’épisode précédent …

- Chloé découvre qu’Adrien est toujours vivant …
- Elle prévient Gislène …
- Monique, la mère de Vincent, semble être dans un sale état …

******************************************************************

(Marie sert une tasse de café à Gislène …)

Marie : Tu dis qu’un certain Giovanni a décapité ton fils ?
Pourquoi tu ne m’avais pas parlé de tout ça avant ?

Gislène : Je n’ai jamais su en parler à personne.

Marie : Je suis là pour t’écouter, moi. Ne t’inquiètes pas.

Gislène : C’EST A CAUSE DE CE SANS-GENE QUE TOUT EST ARRIVE !
MEME SI C’EST GIOVANNI QUI A ENCLENCHE LA TRONCONNEUSE, C’EST LE SANS-GENE QUI A EMBARQUE MON FILS DANS CETTE HISTOIRE !
Et maintenant … tout remonte à la surface …

Marie : Ils disent qu’Adrien est vivant … ça te paraît impossible ?

Gislène : Mon fils est mort depuis longtemps … Alors oui, ça me paraît impossible.

Marie : S’il est vraiment vivant, peut-être que Marie l’est aussi.

Gislène : Je te promet que si c’est le cas, je ne tomberai pas dans ses bras.

Marie : Tu as fait un transfert sur moi quand elle s’est suicidée.
J’étais peut-être plus vieille, mais j’avais le même nom, les mêmes penchants …
Si tu revois la femme de ta vie, je ne vais pas t’empêcher d’aller enfin lui déclarer ta flamme.

Gislène : Quand elle était vivante, j’ai toujours fait semblant de repousser ses avances …
Oh, Marie … SI TU SAVAIS !

*La musique s’enclenche*

Gislène : TOUT LE MAL … QUE TU M’AS FAIT !!!
OH MARIE …

*La musique s’éteins*

Marie : Tu ferais mieux de prendre le premier avion pour Chicoutimi et d’aller rejoindre ton fils. Même si cette histoire te paraît incroyable.

Gislène : S’ils me font faire tout ce voyage pour rien, ils le paieront.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

A CHICOUTIMI, ENVIRON 13h APRES

Adrien : Vinvin … Vincent … quel que soit la manière dont on le désigne …
Il ne va pas venir ici, il me hait …

Chloé : T’es-tu fou ? Il te considère comme l’un de ses meilleurs amis là !

Adrien : Meilleur ami ? Après tout ce que j’ai fait, j’en doute fortement …

Chloé : Ecoute … ça fait près d’une journée que t’es revenu, et j’ai l’impression d’être dans une niaiserie qui charrie de la marde à Trois-Rivières là !
Tu dis que des trucs zarbos qu’on pô de sens là !

TOC TOC TOC

Chloé : Ca doit être Vincent … tiens-toi bien.

(Elle ouvre la porte)

Vincent : Chloé … ça faisait longtemps. Viens dans mes bras.

(Il la serre très fort)

Vincent : Comment vont les choses ?

Chloé : Après avoir perdu ma famille et mon petit-ami, j’avoue que les temps ont été durs.

Vincent : Bien … Où est Adrien ?

(Le jeune homme arrive, tête baissée …)

Adrien : Alors … c’est bon ? Tu me pardonnes ?

Vincent : Te pardonner quoi ? Tu nous a caché que tu étais vivant ?
Giovanni ne t'as pas décapité ?

Adrien : Décapiter ? Giovanni ? De quoi est-ce que tu parles ?

Vincent : … Chloé … c’est quoi ce bordel ?

Chloé : Il joue le délo9yal là, on dirait-tu qu’on lui a fait un brain cleaning.

Vincent : Adrien, tu dois m’expliquer, j’ai le temps de t’écouter.
Comment es-tu arrivé ici, à Chicoutimi ?

------------------------------------------------------------------------------

!!! : Alors, ça avance ?

??? : Impossible … il faut faire appel à Meuh.

!!! : Ca signifierait retourner à Genève … dans l’autre dimension …
Je suis l’ennemi public numéro un là bas …

??? : Giovanni … depuis quand avez-vous peur de l’autorité ?

Giovanni : Keven … depuis quand contestes-tu la mienne ?

Keven : On va simplement retourner dans la dimension bêta, aller à Valenciennes, ramener Meuh de force, et il nous aidera à refermer le sas à jamais.
Ainsi, vous pourrez dominer la dimension alpha …
Vous pourrez recommencer vos expériences …
Etendre votre pouvoir …

Giovanni : Et si la police m’arrête ? Nous serions bien avancés …

Keven : Certains fugitifs échappent à la police depuis des dizaines d’années, je pense que nous sommes assez malins pour passer quelques heures là bas sans nous faire remarquer.

Giovanni : … Bon … Soit. Nous partirons demain, à l’aube …

Keven : C’est une sage décision, Giovanni.

Giovanni : J’ai besoin de me détendre un peu avec un bon jeu de société …

Keven : Oui, je vous apporte ça tout de suite.

(Keven fait venir une famille de six personne)

Keven : Amusez-vous bien.

(Giovanni sort sa tronçonneuse)

Giovanni : Alors, les gens, ça vous fait quoi d’appartenir à la société ?

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

-------------------------------------------------------------------------------

DANS NOTRE DIMENSION, A CHICOUTIMI

Vincent : Merci d’être venue aussi vite, Gislène, mais il y a quelque chose que je dois vous d…

(Gislène fonce dans le salon, et se jette dans les bras d’Adrien)

Gislène : MON CHERI !!! MON AMOUR !!! MON BEBE !
NI LE SANS-GENE, NI GIOVANNI NE POURRONT NOUS SEPARER !!!
JE T’AIME ! MOUAH ! MOUAH !!! MOUAH !!!
MMMMMH BISOUS CHOCOLAT !!! MMMMMMMMH OH OUI !!!

Adrien : Excusez-moi … on se connaît ?

Gislène : …………………

A suivre …


Nemetoad$2004089
Nemetoad

23/10 » 06:57

Luigi



En fait, il s'avère que les deux inconnus sont Giovanni (Toujours aussi sadique, ça se voit bien avec la famille tronçonnée. XD) et Meta (Qui fait un peu le conseiller de Giovanni, si ça, ça fait pas peur... >_<.
Bref, maintenant, on sait que Kor est vivant mais seulement, on dirait qu'il a oublié les événements passés et de plus à oublier sa mère. Reste plus qu'à découvrir pourquoi dans ce prochain chapitre, peut-être. ^^


[Désolé, si vous voulez ce post, il n'est pas à vendre.]
NinBan$2004193
NinBan

28/10 :: 00:15

Post =>



Bon, Gio est de retour, Adrien n'a pas pris sa dose Brain Training qui lui a fait oublié sa mère, et Gio veut foutre la merde encore une fois.

Meuh$2003252
Meuh

28/10 :: 07:56

Admeuhnistrateur



MS est finit
C'est quoi MS ?

Ah ah, maintenant nous savons l'identité des deux inconnus très très inconnus ! Qu'est-ce qu'il vient encore nous faire chier, Gio' ? Pourquoi il veut toujours revenir dans les FM comme ça, l'a rien d'autre à faire ? J'te jure, hein, on en sera jamais débarrassé

Plus important, pourquoi Adrien ne reconnaît pas sa mère, mais connaît Vincent ? C'est zarbos, comme on dit...Quand il se sera expliqué, on en saura plus.
vinvin23$2004315
vinvin23

28/10 :: 23:09

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE DEUX

Dans les épisodes précédents …

- Adrien est vivant … mais ne se rappelle pas de sa mère.
- Giovanni veut retrouver Meuh dans notre dimension.
- Vincent, Gislène, Chloé et Adrien sont ensemble à Chicoutimi.

-------------------------------------------------------------------------------------

Adrien : Tout a commencé un matin comme un autre … j’allais au centre commercial …

Chloé : Tu n’allais-tu pas au CEGEP ?

Adrien : CEQUOI ?

Vincent : Au Lycée …

Adrien : Ha … Heu, non, je n’ai jamais été plus loin que le Collège.

Vincent : Bon, continue ton histoire.

Adrien : Sur le chemin, j’ai senti comme une force m’attirer vers une ruelle …
Une ruelle sombre …
Au bout de cette ruelle, il y avait une grande lumière …

Vincent : Et ensuite ?

Adrien : C’était tellement agréable que je me suis laissé porter …
Quand je suis entré dans la lumière, j’ai vu un corps, par terre …

Vincent : Un corps ?

Adrien : Oui … un homme … je ne sais pas qui c’était.
Quoi qu’il en soit, j’ai été inconscient pendant plusieurs minutes, et ensuite, j’ai atterri dans un grand champ, près d’ici …

(Vincent prend Chloé à part)

Vincent : Cet homme n’est pas l’Adrien qu’on connaît.
Il ne va pas au Lycée, il ne connaît pas Gislène, et surtout, il est vivant !

Chloé : Qui-est-ce-tu, dans ce cas ?

Vincent : Ca va te paraître fou comme hypothèse, mais j’ai l’impression qu’il vient d’une autre dimension.

Chloé : Tabarnak !

---------------------------------------------------------------------

DIMENSIONS

AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE :

MEUH

----------------------------------------------------------------------

Jean-Marie : Je suis bien content qu’on passe un petit moment ENTRE MECS !!!
Et si on se faisait encore un NYPD Blues ?

Meuh : Oh non, Papa, on a déjà vu 20 fois les épisodes …

Jean-Marie : On pourrait aller à Futuroscope alors ? Walibi Belgique ? Space Parc Adventure ?

Meuh : PAPA ! Rien n’effacera la mort de maman ! Tu peux nous organiser un voyage sur la lune, ça ne la fera pas revenir …
Giovanni l’a tuée, un point c’est tout.

Jean-Marie : Ce Giovanni est hors d’état de nuire ! Il est mort en se jetant du haut d’une falaise !

Meuh : La menace Giovanni plane toujours, Papa, tout le monde le sait …
Il a survécu à bien pire que ça …

Jean-Marie : Ne sois pas défaitiste comme ça ! TU PARLES COMME SI CE GIOVANNI ALLAIT DEFONCER LA PORTE ET ME TIRER DESSUS DANS LA SECONDE !!!

(Giovanni défonce la porte et tire sur Jean-Marie)

Giovanni : J’ai une seconde de retard, mais ça devrait faire l’affaire.

Meuh : Oh mon Dieu …

(Meuh sort son arme)

Meuh : J’avais prévu ton retour ! RECULE !

Giovanni : Oh, il est mignon !

(Keven sort une mitraillette, et Giovanni un bazooka)

Meuh : ………

(Meuh lâche son arme)

Meuh : Qu’est-ce que vous me voulez ?

Keven : On a besoin de tes capacités intellectuelles, Meuh.

Meuh : Je n’ai rien à vous offrir.

(Il se jette sur son téléphone pour appeler l’hôpital)

Meuh : LAISSEZ MOI SAUVER MON PERE, VOUS AVEZ DEJA TUE MA MERE !!!

(Giovanni sort sa tronçonneuse, et découpe la tête de Jean-Marie)

Giovanni : Voilà, il arrêtera de nous emmerder avec ça, maintenant.
Tu nous suis, oui ou merde ?
Meuh : …

Giovanni : Tu es le seul à pouvoir nous aider. Crois moi, on se serait bien passé de revenir ici si il y avait une alternative.

-----------------------------------------------------------------------------------------

A CHICOUTIMI

DING DONG

Jérémy : Je souhaite bonjour aux personnes qui, sont là, je le pense.

Vincent : Heu, Chloé, c’est qui celui-là ?

Chloé : Oh … je te présente Jérémy Nemetoad. C’est un de mes amis français.
Il parle très bizarrement, et souvent ça ne veut rien dire, mais il risque de nous être extrêmement utile.
Il se passionne pour les voyages temporels, les voyages entre les dimensions …
Je l’ai rencontré lors d’un séminaire.

Jérémy : Penses-tu que le fait d’exposer ?

Chloé : Jérémy, soit chou, suis nous. On va t’exposer la situation.

Jérémy : Quelles possibilités ?

Chloé : Voici l’un de nos amis, Adrien.
Il y a quelques temps, il s’est fait décapiter par Giovanni, un scientifique fou tout droit sortir des feuilletons de Vincent.

Jérémy : Il se trouve présent, n’est-il pas ?

Chloé : Oui, c’est bien ça le problème. Ce n’est pas logique.
Vincent s’est donc demandé s’il ne pourrait pas s’agir d’un Adrien d’une autre dimension …

Gislène : LE SANS-GENE FAIT TOUJOURS DES HYPOTESES RIDICULES !!!
QUI NE MENENT A RIEN !!!

Chloé : Toi, on t’as pas crissé !
Jérémy, Adrien nous a parlé d’une lumière … d’une lumière qui l’aurait transporté ici.

(Jérémy se lève et approche de la fenêtre)

Jérémy : Hmmmm … en circonstances.

Vincent : Tu peux décoder, Chloé ?

Chloé : Ca veut dire qu’il réfléchit.

Jérémy : EN QUOI EST-CE CELA ?

Vincent : …

Jérémy : LUMIERE !!! TU AS DIT LUMIERE !!!
LUMIERE DU SAS !!!
OUI !!! CECI EST INCROYABLE -_- !!!

Vincent : TU VAS PARLER CLAIREMENT BORDEL DE MERDE ?!?

Jérémy : ES-TU EN TRAIN D’ETRE PEU ???

Vincent : OUI, JE SUIS PEU ENCLIN A NE PAS TE CASSER LA FIGURE !!!

Chloé : Vincent, si tu l’énerves trop, on n’arrivera pas à comprendre !

Vincent : Même si on ne l’énerve pas, on ne comprends pas !

Chloé : CRISS ! TU VEUX-TU QUE JE LE REVOIE ???

Vincent : JE M’EN FOUS !!!

(Vincent s’enferme dans la cuisine)

A suivre …


Nemetoad$2004089
Nemetoad

28/10 :: 23:58

Luigi



Tiens, un nouveau personnage fais son apparition. Il se nomme Jérémy, comme moi.
Attendez une minute... Vinvin m'a dit qu'il ferait un honneur à moi dans le prochain chapitre... Et le personnage se nomme Jérémy, comme moi...

SALE GNOU ! XD

... Je parle bizarrement mais pas autant que ça, nom d'une morue trouvée en Normandie ! XD

Sinon, c'bien ce chapitre. =P


[Désolé, si vous voulez ce post, il n'est pas à vendre.]
Meuh$2003252
Meuh

29/10 :: 18:43

Admeuhnistrateur



Ah bah ça commence bien dis donc, dès le départ, pouf, voilà que mon pôpa se fait découper par Gio'. Au point où j'en suis, je devrais plutôt me jeter par la fenêtre, ça éviterai des morts en plus. M'enfin bon.
C'est cool le Futurscope

Sinon, moi je trouve que ce Jérémy est assez fidèle à l'original, hi hi. Enfin, toute histoire possède sa part d'exagération, hein
vinvin23$2004315
vinvin23

31/10 » 00:55

Vinvin, ou peut-être quarante.



Durant plusieurs mois, tapis dans l’ombre, Giovanni a découvert l’existence d’une dimension parallèle à la nôtre, en fouillant dans son passé …

Une dimension Alpha dans laquelle nous évoluons d’une manière différente …

Durant ses recherches, Giovanni découvrit un moyen de se rendre dans cette autre dimension …
Il découvrit aussi que seul un élu avait la Connaissance …

La possibilité de sceller à jamais le lien qui existe entre ces deux dimensions …


EPISODE TROIS

DANS LES EPISODES PRECEDENTS

- Chloé fait appel à Jérémy Nemetoad, un spécialiste en voyages dimensionnels …
- Giovanni kidnappe Meuh et le force à travailler pour lui …
- Vincent et Chloé se disputent …
- Et Adrien viendrait d’une autre dimension …

-------------------------------------------------------------------------

PLUSIEURS JOURS PLUS TARD

DIMENSION ALPHA, QG du président Tails

Annie : Mon Meuh d’amour, ta cravate est encore de travers …

Tails : Maman, je t’ai déjà dit de m’appeler « Tails » !!!

Annie : Pour moi, tu seras toujours mon petit Meuh !

Tails : Bien … souhaite moi bonne chance, mon discours a lieu dans quelques minutes …

Annie : Tu es le meilleur politicien du monde, mon sucre. Sûr de toi, élégant, excellent parleur …

Tails : Oui, et j’ai surtout une mère beaucoup trop protectrice.

TOC TOC TOC

Tails : Entrez …

Alfred : Monsieur … quelqu’un a laissé cette lettre pour vous.

Tails : Merci, Alfred …

(Il ouvre la lettre …)

Annie : Qu’est-ce que c’est ?

Tails : Oh mon Dieu …

« Monsieur Tails,
Abandonnez votre poste de président.
Ce pays n’a pas besoin de vous.
Si dans cinq jour, vous n’abandonnez pas …
Votre mère sera tuée.
N’essayez surtout pas de la faire protéger ou de l’éloigner, vous pourriez le regretter,

Un homme qui veut du bien à ce pays. »

Tails : Une … une déclaration d’amour.

(Il range la lettre dans sa poche)

Tails : J’en reçois énormément, ces derniers temps.
Et si tu allais te faire belle ? Mon speech approche.

Annie : Tu as raison ! Je vais être toute jolie !

----------------------------------------------------------------

« DIMENSIONS »

----------------------------------------------------------------

Au même moment, chez Giovanni …

Giovanni : TU DOIS REFERMER CE SAS AU PLUS VITE !

Meuh : C’est un travail très difficile …

Keven : Laissez lui un peu de temps, Giovanni …

Giovanni : Je ne sais pas si c’était une bonne idée de le faire venir.

Keven : C’était le seul moyen !
Lui seul a les capacités intellectuelles pour découvrir le moyen de fermer le sas !
Pour sceller à jamais la dimension alpha !

Giovanni : OUI, HE BEN IL FERAIT MIEUX DE SE BOUGER S’IL VEUT PAS QUE JE LUI SCELLE SON CUL D’ABORD !!!

(Giovanni décapite une vieille dame qu’il a ramassé sur le trottoir en venant)

Giovanni : Quand auras-tu fini, Meuh ?

Meuh : Ca peut prendre des semaines …

Giovanni : …

Keven : Ca vous laisse le temps d’organiser et de préparer votre montée en grade.

Giovanni : Et si quelqu’un de la dimension Bêta vient pendant ces semaines d’attente ?

Keven : Il n’y a aucune raison pour que cela arrive. Très peu de gens savent qu’il existe une dimension parallèle. Beaucoup de chercheurs émettent des hypotèses, mais seul … elle …

Giovanni : NE PARLE PLUS JAMAIS D’ELLE !!! COMPRIS ?!?
(Il gifle violemment Keven)

Keven : Excusez-moi … Giovanni …

Giovanni : Bien … on va te laisser travailler, Meuh …
Je reviendrai vérifier l’état de ton travail d’ici quelques heures.

Meuh : Je dois aller près du sas …

Giovanni : …

Meuh : C’est très important si je veux savoir comment le sceller.

Giovanni : Ce n’est pas une ruse pour retourner dans ta dimension ?

Meuh : Vous reviendriez de toute manière me chercher.

Giovanni : … Bon …

-------------------------------------------------------

Une heure plus tard, dans notre dimension …

Jérémy : Ce sont des objets jadis envoyés par de modestes pigeons, je crois, que nous avons reçu, maintenant, dans cette circonstance !!!

Gislène : JE VOUS PREVIENS, SI VOUS NE FAITES PAS DES PHRASES COHERENTES A PARTIR DE MAINTENANT, JE VAIS COMMENCER A VOUS PARLER EN NORMAND !!!

Jérémy : Considérations toute faite, en état de cause, n’est-il pas ?

Gislène : … Ptêt bien qu’oui, ptêt bien qu’non.

(Chloé arrive, et arrache le papier que Jérémy a dans les mains)

Chloé : Ce qu’il essayait de vous dire, c’est qu’on a reçu du courrier …
… Oh … C’est Meuh.

Jérémy : Est-ce le mammifère qui, en tout état de cause, cela ?

Chloé : « J’AI PU APPROCHER LE SAS ET VOUS ENVOYER CETTE LETTRE, GIOVANNI, IL Y A UNE AUTRE DIMENSION, ANCIEN SIEGE DE L’A.W.A, PAS PLUS DE TEMPS, MEUH »
……. C’est quoi ce charabia ?

Gislène : Si c’est du charabia, c’est sûrement une blague de Jérémy …

Chloé : Non … c’est bien l’écriture de Meuh …

Gislène : Demandez au SANS-GENE ! Ca me fait mal de dire ça, mais il pourrait nous être utile.

-----------------------------------------------------------------------------------------


Vincent : Il faudrait donc aller au siège de l’A.W.A …

Chloé : Et où se trouve-t-il-tu ?

Vincent : Dans une de mes anciennes école …
Un group de fan du personnage de Giovanni avaient refondé l’A.W.A, tu te souviens ?
Il y avait une certaine Loana, un certain Little …

Chloé : Oui … ils étaient-tu un peu trop fanatiques à mon goût là.

Vincent : Ils n’approuvaient pas les actions de Giovanni, ils étaient juste passionné par la complexité de son personnage …

Chloé : Un personnage totally délo9yal envers l’humanité …

Vincent : Ca, c’est sûr …

Chloé : Tout cela voudrait dire que Giovanni n’est pas mort en sautant de la falaise …

Vincent : Il fallait s’y attendre.

Chloé : L’histoire continue …

Vincent : Il s’est servi de la nouvelle A.W.A comme repaire, puisque Loana et son équipe ont déserté les locaux …

Chloé : Et … il aurait-tu ouvert un sas vers une autre dimension ?

Vincent : Si c’est le cas, il pourrait vouloir continuer ses méfaits là bas …

Chloé : …………. Comment Meuh nous a-tu envoyé cette lettre ?

Vincent : En la mettant dans le sas, sans doute.

Chloé : Ils ont-tu la poste, dans le sas ?

Vincent : Sans doute ouais.
Bien, direction Genève … c’est là bas que se trouve l’A.W.A … et donc le sas !

Chloé : Ouais … c’est partit pour de nouvelles aventures …

A suivre ….


Meuh$2003252
Meuh

01/11 :: 01:55

Admeuhnistrateur



Hé, c'est bien, ça. Comme j'ai deux pseudos, je peux apparaître deux fois dans le feuilleton ! C'est pratique n'empêche
Drôle d'histoire en tout cas, cette dimension parallèle où y'a un Tails président qui reçoit des menaces.
Bon enfin, et moi je ferais mieux d'apprendre à écrire, parce qu'effectivement, j'envoie des messages aussi compréhensibles que les phrases de Jérémy Bon enfin, on verra bien ce qu'il y await à l'AWA. Hu hu.
Nemetoad$2004089
Nemetoad

01/11 :: 10:31

Luigi



De plus, quand Keven a parlé d'elle, Giovanni s'est montré assez violent. =) Se ferait il que ce soit Birdo ? Je ne sais pas, faut attendre la suite. >_<


[Désolé, si vous voulez ce post, il n'est pas à vendre.]
vinvin23$2004315
vinvin23

11/11 :: 20:07

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE QUATRE

Dans les épisodes précédents :

- Dans notre dimension, la mère de Vincent veut se suicider …
Son restaurant ne marche plus, et elle voit tout en noir …

- Meuh doit se charger de sceller le lien qu’il existe entre notre dimension et la dimension alpha, et profite de ses travaux pour envoyer un message de détresse à Vincent et son équipe.

- Le président Tails reçoit des menaces. Il doit renoncer à la présidence s’il ne veut pas que sa mère meure …

- Jérémy Nemetoad, un spécialiste en dimensions, rejoint l’équipe …

- Et l’équipe se rend à Genève, pour aller au siège de l’A.W.A …
Là où Giovanni a ouvert le sas vers une autre dimension …

-----------------------------------------------------------------------------------------

Dans notre dimension (Dimension Bêta)
DANS UN AVION EN DIRECTION DE GENEVE

Vincent : Je suis désolé, Maman, la situation est vraiment grave …

Monique : Plus grave que ce qui est en train de nous arriver ?

Vincent : Il s’agit du retour d’un personnage vil et destructeur, capable de réduire le monde à néant en un rien de temps …

Monique : Tu parles peut-être de l’huissier de justice ?

Vincent : Je parle de Giovanni Pellicio …

Monique : Encore dans tes feuilletons, hein ? Quand est-ce que tu remettras les pieds sur terre ? Et ton collège ? ET TA FAMILLE ? TU Y PENSES ?

(Chloé fait signe à Vincent de raccrocher)

Vincent : Je dois te laisser, maman … J’ai beaucoup de choses à faire.

Monique : NON, ATTENDS, JE …

(Vincent raccroche)

Vincent : Qu’est-ce qui se passe ? J’espère que tu as une bonne raison pour avoir interrompu ma discussion …

Chloé : C’est le pilote. Il veut que tu arrêtes de téléphoner.

(Vincent reprend le téléphone)
Chloé : Non, attends … Tu sais-tu comme c’est dangereux d’utiliser ces machins à bord ?

Vincent : Ma mère est dans un état terrible, le moins que je puisse faire est de la rassurer.

Chloé : …

Vincent : Si il lui arrivait quelque chose parce que je n’ai pas fait assez attention à elle, je m’en voudrais toute ma vie … tu comprends ?

(Il compose le numéro)

TUTTUTTUTTUTTUT

Vincent : C’est occupé … Je rappellerai plus tard.

---------------------------------------------------------------------------------------

« DIMENSIONS »

Avec la participation exceptionnelle de :

MONIQUE

----------------------------------------------------------------------------------------

(Chez Vincent, le téléphone est par terre …)

(La fenêtre est ouverte …)

Monique : Mon mari en a marre de m’entendre, mon fils me raccroche au nez …
Mon affaire tourne mal …

(Elle se tient debout sur le rebord …)

Monique : Qui m’aime encore, dans ce monde, finalement ?

(Elle s’apprête à sauter, lorsque tout à coup, une femme la plaque au sol)

Natacha : Qu’est-ce que vous alliez faire ? Vous êtes folle ?

Monique : … Qui êtes-vous ? Qui vous a permis d’entrer ?

Natacha : Je suis la nouvelle voisine, j’ai emménagé hier soir.

Monique : Oh …

Natacha : Je venais vous apporter un petit cadeau, et j’ai vu que la porte était ouv…

Monique : Ca vous donnait le droit de dépasser le seuil de la porte, peut-être ?

Natacha : Non, bien sûr que non, mais …

Monique : Si vous croyez m’avoir sauvé la vie, vous vous trompez. Maintenant, sortez de chez moi.

(Natacha s’en va, et Monique se met à fondre en larmes …)

------------------------------------------------------------------------------------------

DANS L’AVION

Pilote : Mesdames et messieurs, nous vous annonçons que nous allons bientôt atterrir …

Vincent : Dès que nous arrivons à Genève, nous … il se passe quoi là bas ?!?

***

Hôtesse : JE NE COMPRENDS RIEN A CE QUE VOUS RACONTEZ PUTAIN !!!

Jérémy : JE VEUX SIMPLEMENT QUE L’OISEAU EN TELLE CONDITION, ET CE CERTAINEMENT, RETROUVE L’EQUILLIBRE D’EQUATION !!!

Hôtesse : VOUS PARLEZ FRANÇAIS, ALORS POURQUOI VOUS N’UTILISEZ PAS DES MOTS NORMAUX, MERDE ?!?

Jérémy : PAR PUISSANCE ET FOI JE LE SAIS QU’IL EST POSSIBLE D’ARRIVER EN TELLES POSSIBILITES A TENDRE VERS LE COMPREHENSIBLE !!!

Vincent : Heu … je peux vous aider ?

Hôtesse : Votre ami m’emmerde depuis dix minutes. Il essaye de me dire quelque chose, mais je n’en comprends pas un mot.

Vincent : Parce que vous croyez que moi, j’arrive à le comprendre ?

Jérémy : L’OISEAU !!! L’OISEAU DOIT RETROUVER L’EQUILLIBRE D’EQUATION !!!

(Vincent prend Jérémy par le bras et l’enfonce dans un siège)

Vincent : Tu vas rester bien calme là dedans et arrêter d’importuner les hôtesses, compris ?

Jérémy : ……..

(Soudain, une flaque vient inonder le sol)

Jérémy : L’oiseau … a retrouvé l’équilibre …

Vincent : Et merde … il cherchait les chiottes.

----------------------------------------------------------------------

Dans l’autre dimension (Dimension Alpha)
QG DU PRESIDENT TAILS

Koopa : J’ai trouvé étrange que vous me convoquiez après toute cette histoire, monsieur le Président.

Président Tails : Oui, prenez place … La situation est un peu compliquée.

Koopa : Je vous écoute. Que se passe-t-il ?

Président Tails : Je reçu, récemment, des menaces …
Des menaces à l’encontre de ma mère.

Koopa : Quel genre de menaces ?

Président Tails : La personne veut que je renonce à mon porte. Dans le cas contraire, il la tuera.

Koopa : Vous n’allez pas répondre à ses exigences, j’espère ?

Président Tails : Je ne sais pas … je ne sais pas quoi faire …
Ecoutez, ma femme ne veut plus que je vous parle, c’est elle qui a exigé votre licenciement …
Mais vous avez toujours été de très très bon conseil.

Koopa : Bien, dans votre situation, je pense que …

*** BIP BIP BIP ***

Alfred : Monsieur le président, votre femme monte vous voir …

Président Tails : Quoi ?!?

Alfred : Oui, elle doit déjà être à l’étage. J’aurais du vous prévenir plus tôt, mais …

(Le Président Tails raccroche immédiatement)

Président Tails : CACHEZ VOUS !!! DANS L’ARMOIRE !!! IMMEDIATEMENT !!!

TOC TOC TOC

Marguerite : WOUUUUH !!! Chéri, c’est moi, je t’ai apporté des muffins !

Président Tails : Heu … chérie, c’est toi ?

Marguerite : Imbécile, c’est ce que je viens de dire ! Ouvre, qu’est-ce qui se passe ?

Président Tails : Je ….. Je n’aime pas du tout les muffins.

Marguerite : Ne dis pas de bêtises, tu les adores !
Président Tails : Oui, hé bien je t’ai menti toute notre vie … Et je ne peux pas te regarder en face après une telle révélation.
JE HAIS LES MUFFINS !!! PARS !!! JE N’OUVRIRAI PAS CETTE PORTE !

(Une femme passe dans le couloir et surprend la discussion)

Président Tails : JE NE PEUX PAS SUPPORTER LES MUFFINS !!! TU COMPRENDS ??? ET JE N’AI JAMAIS OSE TE LE DIRE !!!

La femme : Oh mon Dieu … pourquoi le président s’énerve pour des muffins ?

Marguerite : Ne faites pas attention, il a parfois des sautes d’humeur.
TAILS, SI TU N’OUVRES PAS CETTE PORTE IMMEDIATEMENT, JE LA DEFONCE !!!

Tails : RETOURNE TRAVAILLER ET LAISSE MOI !!! JE NE PEUX PAS SUPPORTER DE T’AVOIR MENTI SUR LES MUFF…

(Marguerite défonce la porte)

Marguerite : Ais l’audace de me dire, en face, que tu n’aimes pas mes sucreries.

(Tails se jette sur le panier et dévore une muffin)

Tails : C’est bien parce que c’est toi … maintenant, va-t-…

*ATCHOUM*

Marguerite : … Je viens d’entendre un éternuement venant de ton armoire ?
Qu’est-ce que tu caches là dedans ?

Tails : … C’est top secret. Il est mieux pour toi que tu ne le saches pas.

Marguerite : Tu es mon mari, je suis la première Dame, j’ai le droit de savoir ce que tu fais de …

Tails : C’est pour le bien de ce pays, fais moi confiance …

Marguerite : Ouvre cette armoire immédiatement.

Tails : Tu devras d’abord me passer sur le corps.

(Elle le prend par le pied et l’éjecte contre le mur)

(… Puis ouvre l’armoire)

Koopa : Heu … coucou …

--------------------------------------------------------------------------

Dans l’autre dimension (Dimension Alpha)
PRES DU SAS, QUELQUES HEURES PLUS TARD

Meuh : Encore une équation compliquée … Décidemment, les sas interdimentionnels sont truffés de terribles calculs …

Keven : Si tu te dépêches, Giovanni risque de s’énerver.

(Keven fait mine de partir)

Meuh : Attends, Keven …

Keven : Quoi ?

Meuh : J’aimerais comprendre … Pourquoi tu as été aussi « délo9yal », comme dirait Chloé ?
Tu nous a trahi … Tu as trahi la femme de ta vie et …

Keven : CHLOE EST MA SŒUR ! CE N’EST PAS LA FEMME DE MA VIE !

Meuh : Il n’empêche que tu l’as aimée … que tu as été ami avec moi, avec Vincent, et …

Keven : L’amitié ne compte plus lorsqu’on doit sauver sa peau. S’opposer à Giovanni, c’est signer son arrêt de mort.

Meuh : Nous avons déjà battu Giovanni, et nous pourrons le battre encore.

Keven : Giovanni vaincra. Un jour ou l’autre. Son intelligence est suprême.

Meuh : C’est un personnage de feuilleton ! Vincent l’a créé, Vincent peut le détruire !

Keven : HA OUI ? ALORS POURQUOI IL NE L’A PAS DEJA FAIT ?

Meuh : …

Keven : Ne me parle plus pour autre chose que pour le sas. Je ne suis plus ton ami. Je ne te connais pas.

Meuh : Giovanni perd son temps. Nous triompherons. Je le promet.

Keven : Alors va le lui dire en face …

(Soudain, le sas devient plus gros, et l’équipe à Vincent tombent au sol …)

Meuh : Vincent !

Chloé : Keven ?

Jérémy : Abricot ?

A suivre …


Meuh$2003252
Meuh

11/11 » 21:17

Admeuhnistrateur



Keven : Si tu te dépêches, Giovanni risque de s’énerver.
Dans ce cas, je vais travailler moins vite
Désolé Jérémy, mais ton personnage me fait toujours autant marrer xD Entre l'oiseau qui trouve l'équilibre, signifiant que tu veux aller pisser (je pensais que ça avait un rapport avec l'avion moi xD) et la réplique finale qui sort d'absolument nul part, je pense qu'on tient là un superbe personnage
Enfin bon, ces petites retrouvailles risquent sans doute de chambouler les affaires de Gio'. On verra ce que ça donne.
La femme du président, elle y va, dis donc Après, elle pensait peut-être plus trouver une conquête féminine dans le placard xD
J'aime bien les muffins sinon, mais je suis pas fan absolu. Voilà :0
Full_Korbe$2007305
Full_Korbe

12/11 » 17:46

Le Chewing-gum sachant mâcher !



Meuh : Vincent !

Chloé : Keven ?

Jérémy : Abricot ?

C'est logique ^^

Koopa : Heu … coucou …

Il se défend vachement terriblement bien dis donc

Un autre excellent épisode,avec beaucoup d'humour.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INCRAGABLE !


vinvin23$2004315
vinvin23

13/11 :: 17:13

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE CINQ

Dans les épisodes précédents :

- Une nouvelle voisine, Natacha, arrive à temps pour empêcher Monique de se suicider …
- Vincent et son équipe arrivent dans l’autre dimension, la dimension alpha …
- Dans cette même dimension Alpha, le président Tails demande conseil à Koopa concernant les menaces envers sa mère … alors que sa femme refuse qu’il reparle à Koopa.
- Chloé, en arrivant dans le repaire de Giovanni par le sas, tombe nez à nez avec Keven …

------------------------------------------------------------------------------------

Meuh : Vincent !

Chloé : Keven ?

Jérémy : Abricot ?

Keven : Qu’est-ce que vous foutez ici ?

Vincent : Je crois qu’on pourrait te poser la même question.

Chloé : Esti de délo9yal ! Comment as-tu pu me faire ça ? COMMENT AS-TU PU-TU NOUS-TU FAIRE-TU CA-TURLUTUTU CHAPEAU POINTU ???

(Elle se jette sur Keven)

Keven : Lâche moi. Immédiatement.

(Il sort son revolver)

Keven : Recule.

Chloé : On s’est aimé … tu te souviens-tu ?

Keven : Tu es ma sœur. Notre union était impossible dès le départ.
Aujourd’hui elle l’est encore moins. Recule.

Chloé : CRISS DE PANTOUTE ADONANT !!!
CIBOUERE EN CALISSE D’ESTI EN PLEIN CA LÔ !!!

(Elle le prend par le cou)

Keven : Ne m’oblige pas à tirer …

Vincent : Chloé, fais ce qu’il dit … Ca serait dommage que tu meurs pour un excès de colère.

Keven : Comment êtes-vous arrivé ici ? QUI VOUS A PREVENU POUR LE SAS ?

Vincent : C’est Meuh.

Meuh : TU ES FOU DE LUI DIRE CA !!! IL TRAVAILLE POUR GIOVANNI !!!

Vincent : Keven ne dira rien :

Meuh : Ha ouais ? Qu’est-ce que tu en sais ?

Vincent : Je le sais, c’est tout. Chloé, éloigne toi. Maintenant.
Nous allons discuter avec Keven.

(Chloé revient vers Vincent …)

Chloé : T’es-tu sûr de ce que tu fais ?

Vincent : Parfaitement. Keven, baisse ton arme.

Keven : Je ne baisserai rien du tout. Je vais vous livrer à Giovanni, et vous allez être emprisonnés ici.

Vincent : Aies le courage de me le dire droit dans les yeux.

(Vincent fait un signe à Adrien)

(Keven s’approche de Vincent en le fixant, et Adrien, tapi dans un coin, en profite pour sortir son arme et tirer en plein dans la tête de Keven)

Vincent : Voilà une chose de faite … Nous avions bien fait de prévoir un revolver.

Chloé : KEVEN !!!

Vincent : Ne t’inquiètes pas pour lui. Avec la machine de résurrection de Giovanni, il reviendra en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Bien … Meuh, qu’est-ce qu’il y a derrière cette porte ?

Meuh : Le … le jardin. C’est un vieux château que Giovanni a rénové …
Mais je vous préviens, il y a des caméras partout …

Vincent : Il existe une sortie secrète ?

Meuh : Je n’en sais rien …

------------------------------------------------------------------------------

TZZZZZZZZZZZZZT

Monique : J’arrive …

(Elle ouvre la porte)

Natacha : Bonjour. Il faut que je vous parle de quelque chose … Je pense que nous pourrions nous entraider toutes les deux.

(Elle laisse apparaître un œil au beurre noir …)

Monique : Oh mon Dieu … qui est-ce qui vous a fait ça ?

Natacha : Mon mari. C’est un homme très violent. Mais je continue à l’aimer …

Monique : Ecoutez, j’aimerais bien vous aider, mais j’ai trop de problèmes pour me soucier de ceux des autres …

Natacha : Ce n’est pas ce que je vous demande. Je voulais simplement vous dire que, moi aussi, j’ai fait des tentatives de suicide par le passé. Et je continue à en avoir la tentation.
Cependant, un groupe m’aide à me raccrocher à la vie …

(Elle lui tend une carte)

Natacha : On se voit tous les Mardi, et parfois, si l’un d’entre nous se sent mal, on organise une réunion spéciale.
C’est une sorte de thérapie de groupe pour les suicidaires.

Monique : J’ai mon mari pour ça, merci …

Natacha : Je n’ai pas eu l’impression qu’il vous était d’une grande aide, l’autre jour, quand je vous ai vu sur le point de sauter …

Monique : ... Ce sont mes affaires, Natacha.

(Monique referme la porte sans dire au revoir, et met la carte dans sa poche)

-------------------------------------------------------------------------------------

Marguerite : Tu continues à demander des conseils à ce dépravés, mais où as-tu la tête ?

Tails : Je sais ce que je fais …

Marguerite : NON, TU N’EN SAIS RIEN ! KOOPA EST UN HOMME DANGEREUX ET VIL ! C’EST LA DERNIERE PERSONNE A QUI IL FAUT FAIRE CONFIANCE !

Tails : Je l’ai déjà viré pour toi, tu veux aussi que j’arrête de lui parler ?

Marguerite : Oui … tout à fait. Ne l’approche plus. Pour le bien de notre famille.

Tails : Pour TON bien !

(Il la prend par le bras)

Tails : Son attitude a été intolérable, mais il reste quelqu’un de très bon conseil.

Marguerite : Il a abusé de moi … C’EST UN CRIME !!!
Tails : On en a déjà discuté, il était complètement bourré !

Marguerite : Il savait ce qu’il faisait, crois moi.

Tails : Moi aussi je sais ce que je fais. J’ai besoin d’un maximum de conseils et d’informations si je veux sauver la peau de ma mère. Il ne me reste pas beaucoup de temps.
Alors laisse moi tranquille.

Marguerite : … Je te le demande une dernière fois. Aies un peu décence …
J’ai été souillée par cet homme. Le moins que tu puisses faire, c’est arrêter de le fréquenter.

Tails : Je te promets que dès que cette histoire sera finie, je ne lui adresserai plus la parole.

(Et Koopa, quelques mètres plus loin, espionne la discussion …)

-----------------------------------------------------

(Giovanni, qui piquait un somme, se fait réveiller par l’un de ses gardes)

Garde : MONSIEUR !!! UN GROUPE DE JEUNES A FUI PAR LE JARDIN !!!

Giovanni : Quoi ? Quels jeunes ?

Garde : Il y avait ce mec intelligent que vous avez recruté récemment …
Vous savez, celui qui ressemble comme deux gouttes d’eau au président Tails.

Giovanni : Rah … le reste, ça doit être l’équipe à Vincent …
VITE !!! BLOQUEZ TOUTES LES ISSUES !!!

Garde : Heu … c’est trop tard. Nous étions … nous prenions notre pause et ils …

(Giovanni sort sa tronçonneuse et découpe la tête du garde)

Giovanni : Grrrr … ils ont découvert l’existence de cette dimension …
JE DOIS LES ARRETER !!!

A suivre …


Je suis pas dans ma grande période d'inspiration pour mes feuilletons Je fais donc un petit break.


Vinvin$
Vinvin

17/11 » 23:54

Anonyme



je suis pas dans pas grande période d'inspiration pour mes feuilleton, je fais donc un petit break ^^

Message édité par @vinvin23  
Meuh$2003252
Meuh

18/11 :: 10:08

Admeuhnistrateur



T'es pas dans pas parler français aussi, on dirait

Bon enfin, j'ai pas encore commenté, c'est mal xD Pauvre Keven, il s'est pris une balle dans la tête...On le reverra, mais quand même :0
Et Gio', toujours fidèle a lui-même, en train de découper des têtes. Il va devoir réengager des gardes à la pelle s'il fait ça avec tout son effectif. On verra jusqu'où on peut aller avant qu'il ne nous rattrape, le Gio'
Et on en apprend plus sur le Koopa...Je comprends mieux pourquoi Marguerite ne veut pas que Tails le fréquente, vu ce qu'il a fait...Mais le fait qu'il espionne, c'est suspect. Oh la la, que va-t-il faire :0
vinvin23$2004315
vinvin23

12/12 :: 15:04

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE SIX

Dans les épisodes précédents …

- Giovanni est de retour … Tapis dans l’ombre, il prépare un nouveau plan dans une autre dimension, la dimension Alpha.
- Chloé, Vincent, Jérémy, Gislène et Adrien font équipe pour déjouer ses plans. Adrien viendrait de l’autre dimension …
- Le président Tails, de l’autre dimension, reçoit des menaces : il doit démissionner, sinon sa mère sera tuée. Il demande conseil à Koopa, mais sa femme s’y oppose, car ce dernier a abusé d’elle lors d’une soirée très arrosée.
- Dans notre dimension (la dimension beta), Monique, la mère de Vincent, a des tendances suicidaires à cause de son restaurant. Une de ses voisines, Natacha, tente de l’aider.

------------------------------------------------------------------------------------------

Dimension Alpha, QG du président Tails

Tails : Il nous reste peu de temps … je dois prendre une décision.

Koopa : Vous ne pouvez raisonnablement pas démissionner.

Tails : Et je peux mettre ma mère en danger ?

Koopa : Si vous assurez sa protection, ils ne pourront rien contre elle !

Tails : Je ne vais pas prendre ce risque.

Koopa : Dès ce soir, elle sera envoyée dans une forêt d’Hyrule, j’y connais un Skull Kid qui pourra l’héberger jusqu’à ce que la menace soit contrôlée.

Tails : Je suis sûr que cette personne la surveille. Sinon, elle l’aurait pris ma mère en otage, elle n’aurait pas fixé un délai de cinq jours durant lesquels je peux très bien l’envoyer à l’autre bout du monde.

Koopa : … Vous n’avez peut-être pas tort. Dans ce cas, il faudrait essayer de découvrir quels sont les moyens que le maître chanteur a mis en place pour surveiller votre mère …
Il faut mettre sur écoute les lignes téléphoniques, fouiller votre bureau, la maison d’Annie …
Nous finirons par découvrir ce qui se passe.

Tails : Merci Koopa. Je compte sur vous pour tout mettre en place.

------------------------------------------------------------------------

Marguerite : Mon mari me dégoûte … il sait que Koopa a abusé de moi durant cette soirée …

Denise : Ce n’est pas contre toi qu’il fait ça. Tails a un devoir à remplir envers son pays. Il fait toujours appel à Koopa dans les situations de crise, c’est son plus fidèle conseiller.
Et puis, essaye de comprendre … la vie de la mère du président est en danger.

Marguerite : Koopa n’a rien à faire dans nos vies. Tu le sais aussi bien que moi.

Denise : Il n’en reste pas moins un homme intelligent, qui a énormément de contacts dans le monde entier. C’est un atout indéniable pour la nation.

(Marguerite sort une arme)

Marguerite : Je m’en fiche.

Denise : Que… qu’est-ce que tu fais ?
Marguerite : Je compte sur toi pour ne rien dire à personne.

Denise : Tu vas faire une bêtise, Marguerite …

Marguerite : Je vais simplement convaincre Koopa de ne pas aller plus loin …

Denise : Et si ça tourne mal ?

Marguerite : Je ne veux pas le tuer. Je veux juste lui faire un peu peur. Tout va bien se passer.

--------------------------------------------------------------

Giovanni : Keven, réveille-toi …

Keven : Qu’est-ce qui s’est passé ?

Giovanni : Ils t’ont tiré dessus … mais tout va bien.

Keven : … Et où sont-ils maintenant ?

Giovanni : Ils se sont échappés … j’espère pour toi qu’ils ne feront aucun dégâts.
Dans le cas contraire, je te décapiterai, et cette fois, je ne te ferai pas ressusciter.

Keven : Je suis désolé, je …

Giovanni : Remets-toi au travail.

(Keven se connecte sur son ordinateur)

Giovanni : Vérifie comment se passe le Plan Amulettes.

Keven : Rien de précis pour le moment. Je continue à penser qu’on ne devrait pas fermer le sas tant que le Plan Amulettes n’est pas arrivé à son aboutissement.

Giovanni : Tu sais ce que je pense d’elle … C’est une de mes seules faiblesses.
Si elle reste coincée dans la dimension bêta, ça ne pourra que me libérer d’un poid.

Keven : Je …

Giovani : Tu rien du tout. Contacte la.

------------------------------------------------------------------------------------------

Vincent : Cette dimension ressemble à celle dans laquelle nous vivons …

Meuh : Ouais … c’est une sorte de dimension miroir, dans laquelle nous évoluons différemment.

(Soudain, Meuh se voit en grand sur un écran de publicité)

« LE PRESIDENT TAILS, FAVORABLE A LA LOI SUR L’ENVIRONNEMENT »

Meuh : Oh putain … C’est moi ça ?

Chloé : T’es dans un suit zarbos, et t’es l’président.

Jérémy : En toute considérations synonyme, quelle distance !

Vincent : Bon … maintenant que nous sommes dans cette dimension, il faut tenter de comprendre les agissements de Giovanni.
Nous savons déjà où se trouve son repaire, c’est un bon point.

Gislène : Giovanni est loin d’être bête, il a sûrement déjà quitté les lieux.

Meuh : C’est égal. Nous ne pouvions pas, de toute manière, l’affronter directement. Nous ne savons pas ce qu’il a préparé durant tous ces mois de silence.

Vincent : Apparemment, il veut prendre le contrôle de cette dimension …

Meuh : Oui. Il m’a demandé de refermer le sas qui lie les dimensions. Ca veut dire qu’il a l’intention de couper tout lien avec notre dimension d’origine pour asseoir son pouvoir ici.

Vincent : … Vous avez vu Adrien ?

Gislène : Il est partit aux toilettes.

-----------------------------------------------------------------------

(Adrien sort son téléphone portable)

Adrien : Oui, c’est moi …

Bruno : Adrien ? Qu’est-ce que tu veux ?

Adrien : Je suis avec des gens bizarres. L’un d’eux ressemble à un gars que je connais bien, un gars qui me déteste … C’est une histoire de fou.
Il faut que tu les arrêtes.

Bruno : Je ne peux pas les arrêter si je n’ai pas de raison valable …

Adrien : Je me suis retrouvé dans une sorte d’autre dimension …
Et je ne sais pas trop comment. Tout est flou dans ma tête.
Maintenant, ils m’ont ramené ici, mais ils me poussent à les suivre, comme si j’étais leur ami …

Bruno : Bien, indique moi ta position, j’arrive.

Adrien : Nous sommes au Café de la Madeleine. Mais dépêche toi, on n’y restera pas longtemps.

Bruno : Bien, à tout à l’heure.

----------------------------------------------------------------------

(Koopa sort son téléphone portable)

Koopa : Ouais, salut … est-ce que je peux parler à Giovanni ?

Keven : Je te le passe.

BIP

Giovanni : Allo ?

Koopa : Giovanni, c’est moi. Tout se passe comme prévu. Le président m’a appelé pour être son conseiller. J’ai juste un petit problème.

Giovanni : Lequel ?

Koopa : Sa femme. Il est arrivé quelque chose entre nous il y a quelques temps … et elle n’apprécie pas trop que je tourne autour de son mari.

Giovanni : Si elle te pose problème, arrange toi pour que ça ne soit plus le cas.

Koopa : Bien. A tout à l’heure.

A suivre …


Full_Korbe$2007305
Full_Korbe

12/12 :: 15:49

Le Chewing-gum
sachant mâcher !



Whaaahhh...aussi bien que le FM 14 ou le FM 20, des traitres de partout, un Adrien amnésique, je n'ai qu'une chose à dire, bravo!

Mais Koopas va t'il pouvoir mettre son plan à exécution ?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INCRAGABLE !


Meuh$2003252
Meuh

12/12 :: 19:27

Admeuhnistrateur



Oh oh, c'est vrai que c'est plein de traitres, là dedans. Rien que le Koopa poto avec Gio', ça le fait bien. Pour une fois que je suis président, il faut que non seulement je sois menacé, mais qu'en plus mon plus fidèle conseillé se soit allié avec un fou dangereux. Bien ma veine, tiens
On verra ce que Marguerite va faire, mais avec ce flingue, ça va mal tourner, ça m'étonnerait pas
vinvin23$2004315
vinvin23

13/12 » 21:44

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE SEPT

Dans les épisodes précédents …

- Koopa, le conseiller de Tails, travaille pour Giovanni. Comme il le pensait, Tails a fait appel à lui et il peut donc infiltrer directement le bureau du président. Mais Marguerite, la femme de Tails, en veut à Koopa pour une autre histoire, et risque de tout chambouler.
- Adrien ne fais pas confiance au groupe dans lequel il a atterri
- Giovanni est fâché contre Keven
- L’équipe à Vincent préparent un plan contre Giovanni …
- Monique, la mère de Vincent, a tes tendances suicidaires : Natacha, une de ses voisines, veut l’aider à surmonter ça.

-----------------------------------------

DIMENSION BETA, VERS CHEZ MONIQUE

DING DONG


Natacha : J’arrive …

(Elle ouvre la porte)

Monique : Bonjour … je vous dérange ?

Natacha : Oh … non, pas du tout ! Entrez !

Monique : Je tenais à m’excuser pour ma récente attitude … Vous avez essayé de m’aider, et moi, je n’ai pas arrêté de vous rejeter.

Natacha : Ce n’est rien, vraiment. Je comprends la situation que vous traversez. Moi-même j’ai du surmonter ce genre d’épreuves.

Monique : J’aimerais bien venir à une de vos réunions. Je suis trop jeune pour mourir, je ne veux pas finir en bas de l’immeuble à cause de l’une de mes pulsions.

Natacha : Nous vous accueillerons avec plaisir …

Monique : Bien, merci beaucoup …

(Monique s’apprête à rentrer chez elle, et voit tout à coup un homme sortir de l’ascenseur)

Corbeau : Bonjour Madame Ambrosio. J’ai ordre de saisir votre appartement.

Monique : … Non … je vous en prie … nous avons juste un peu de retard …

Corbeau : Je suis désolé, madame Ambrosio. Les ordres sont les ordres.

(Les hommes de Corbeau commencent à saisir les meubles)

Monique : ATTENDEZ !!! NE PRENEZ PAS CE COLLIER … Je l’ai toujours eu, c’est sentimental …

Corbeau : Bien … vous pouvez le garder. Mais nous devons emporter tout le reste.

(Natacha observe la scène depuis le seuil de son appartement)

Monique : …

Natacha : Qu’est-ce que vous faites ?

Corbeau : Cela ne vous regarde pas, c’est un ordre de la trésorerie publique …

Natacha : Combien doit-elle aux impôts ?

Corbeau : 3000 francs.

Natacha : J’accorde un prêt à madame Ambrosio.

Monique : Natacha, nous nous connaissons à peine, je …

Natacha : Partez d’ici. L’Etat sera payé dès demain, je vous le promets.

Corbeau : Bien. J’ajoute un jour de délai. Si demain à 14h rien n’est payé, nous reviendrons.

------------------------------------------------------------------

DIMENSION ALPHA, QG DU PRESIDENT

Koopa : Le président annule tous ses rendez-vous pour le moment … Non, ce n’est pas la peine. Nous avons une crise bien plus grave à gérer...

(Marguerite défonce la porte, une arme à la main)

Koopa : Je … je vous rappelle.

Marguerite : Ca suffit, Koopa. Je vais être très claire.

Koopa : Vous êtes complètement folle …

Marguerite : Quittez immédiatement le QG de mon mari … Ce n’est pourtant pas compliqué.

Koopa : Donnez moi cette arme, Marguerite. Vous n’êtes pas une criminelle …

Marguerite : Partez et il n’y aura aucun problème …

Koopa : Votre attitude est intolérable, en un seul coup de fil je peux vous faire emprisonner pour au moins 20 ans.

Marguerite : Vous avez abusé de moi !!! VOUS M’AVEZ SALIE !!!

(Elle se jette sur lui, et le plaque au sol)

Marguerite : COMMENT AVEZ-VOUS OSE ???

(Pendant qu’elle le frappe, il en profite pour se saisir de l’arme et la retourner contre elle)

Koopa : Calmez-vous …

(Il la prend en joue et se lève)

Koopa : Je ne laisserai personne se mettre en travers de mon chemin. Tout ceci est bien trop important.

Marguerite : …

Koopa : Si je vous tue, le président finira par s’en rendre compte. Vous allez l’appeler et lui dire que vous prenez quelques jours de vacances.

Marguerite : … Qu’est-ce que vous allez faire de moi ? QU’EST-CE QUE VOUS VOULEZ ???

Koopa : LA FERME !!!

(Il lui tend le téléphone)

Koopa : Appelez Tails immédiatement.

--------------------------------------------------------------------------------------------

DIMENSION ALPHA, Café de la Madeleine

Meuh : Je vous ai dit que Giovanni changerait sûrement de planque …
Mais il y a une chose à laquelle je n’ai pas pensé …
Le sas se trouve là bas.
Par conséquent, s’il veut refermer le sas, il ne peut pas quitter les lieux.

Vincent : Il va donc rester là bas …

Gislène : SANS-GENE, VOULEZ-VOUS OTER VOS SALES PATTES DE MON VERRE DE COCA-COLA ???

Vincent : Wow, c’est bon, j’avais juste un peu soif.

Gislène : IL N’EST PAS QUESTION QUE NOUS PARTAGIONS CE GENRE D’INTIMITE (…) DIFFERENCE D’AGE (…) PARCE QUE MON FILS (…) J’AURAIS POURTANT VOULU MAIS (…) EN TOUTES CIRCONSTANCES !!!

Vincent : Oui, je vous demande pardon …

Chloé : Pouvez-vous tu arrêter de nous déconcentrer ? On a-tu une crise à gérer-tu, ne jouez-tu pas le délo9yaux.

Vincent : En parlant de déloyauté, Keven n’y a pas été de main morte.
On dirait qu’il ne ressent plus rien pour toi, Chloé … nous sommes tous des inconnus à ses yeux.

Chloé : … On peux-tu-tu éviter de parler de ça ? J’en ai assez crissé.

Vincent : Oui. Pas de problème. Concentrons-nous plutôt sur Giovanni.
Si on résume, il tente de fermer tout lien entre les deux dimensions.

Jérémy : Je dois dire une informations que cela !

Vincent : Chloé, décode, s’il te plaît.

Chloé : Je crois qu’il a quelque chose d’important à nous dire.

Jérémy : La seule montagne, peut-être pas. Autre montagne cachée, de manière possible, par le boum d’un revolver. Le jeune poissoneux d’outre-tombe, revenu, dans la notre par cela !-_-

Chloé : En gros,
Il existe d’autres sas, celui que Meuh devait refermer n’est pas le seul.

Vincent : Plusieurs liens entre les dimensions …

Chloé : Oui. D’après l’hypothèse de Jérémy, Adrien est arrivé dans note dimension par un de ces autres sas. Il pense aussi que ces sas sont générés par le meurtre de quelqu’un.

Vincent : Qu’est-ce qui vous fait dire ça, Jérémy ?

Jérémy : Par la réflexion intense d’hyperbolisation, en toutes circonstances : xD
Le corps se retrouvait, rituel ! xD

Chloé : Jérémy a fait des études poussées dans le domaine des dimensions, à l’université.
Selon de vieux mythe, le sacrifice d’un être et la récitation d’une incantation ouvre un portail d’une dimension à l’autre.

Meuh : On a donc deux types de sas :
Le sas principal que Giovanni m’a demandé de fermer.
Les sas qui s’ouvrent uniquement lors du sacrifice d’un être et de la récitation d’un incantation.

Vincent : En refermant le sas principal, vous pensez que tous les autres genre de sas seront aussi fermés ?

Jérémy : TOUT PUISSANT ET SUPREME : JA VOL !

Chloé : En gros, oui. La destruction du sas principal entraîne celle de tous les autres.

Vincent : On a intérêt à empêcher que Giovanni ferme le sas principal.

Meuh : Il ne peut pas le faire sans moi. Je suis le seul à avoir l’intelligence requise.

(La porte du Café est défoncée)

Bruno : POLICE !!!

Patronne du café : Je peux quelque chose pour vous ?

Bruno : Un groupe de jeunes, parmi vos clients, sont dans l’illégalité.

(Adrien fait signe à Bruno)

Bruno : Ce sont eux, à cette table, au fond.

Patronne du café : Vous venez les arrêter ?

Bruno : Oui.

Gislène : C’EST QUOI VOTRE BORDEL D’ILLEGALITE ? QU’EST-CE QUE VOUS NOUS VOULEZ, PETIT CON ???

Bruno : Madame, vous feriez mieux de baisser le ton, je suis agent et …

Gislène : ET MOI JE SUIS UNE FEMME RESPECTABLE QUI VEUT SAUVER LE MODNE, ALORS NE VENEZ PAS ME FAIRE CHIER !!! LE SANS-GENE ET SON EQUIPE SONT DES JEUNES TOUT A FAIT REGLOS !!!

Bruno : Madame, ne m’obligez pas à employer les grands moyens …

Gislène : QUI VOUS A APPELE ????

Bruno : …

Vincent : Donnez nous un motif pour cette arrestation.

Bruno : Vous séquestrez un jeune homme, qui est obligé de vous suivre.

(Adrien s’avance)

Adrien : Merci d’avoir intervenu, monsieur l’agent. Ces gens sont dangereux.

(Bruno appelle ses hommes pour passer les menottes)

A suivre …


Meuh$2003252
Meuh

14/12 :: 11:46

Admeuhnistrateur



Espèce de con, Adrien, à cause de toi on perd du temps et tout risque d'être bordélisé
En tout cas, félicitations à Chloé, parce que moi je comprends strictement pas ce qu'il raconte, le Jérémy xD
Arf, Marguerite aura tenté le coup, mais évidemment, ça n'a pas fonctionné comme il le fallait. Et maintenant, elle peut difficilement faire quelque chose. Mais je doute qu'elle en reste là.
Ah, et Natacha, elle est bien sympa. Ça c'est bien ça. Voilà.
Full_Korbe$2007305
Full_Korbe

14/12 :: 17:51

Le Chewing-gum
sachant mâcher !



Jolie clin d'oeil au plagiat ^^.
Gislène avait effectivement sauver le monde...
Mai que-veut dire "JA VOL!" ?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

INCRAGABLE !


  [1/4]    Suivant »
Retour forum

© 2003-2009 - Mario Museum. Forum by DNF.