TestsCode ZoneDiversSolucesMario PeopleInteractif
Forums Mario Museum Super Mario Ce forum est dédié à Super Mario et à son univers. Vous pouvez y discuter des jeux du passé et d'aujourd'hui, débattre sur les futures sorties, vous entraider...

 2 connectés mais aucun membre
Forums - Topics - Membres - Smileys - FAQ
Anonyme - Se logger - S'inscrire

vinvin23$2004315
vinvin23

19/11 :: 14:40

Vinvin, ou peut-être quarante.



Si, si, c'est le Feuilleton Mario 16, probablement le moins bon de tous ceux que j'ai écrit :P
Il devenait tellement nul vers la fin que je ne lui ai pas fait un vrai final mais une déclaration comme quoi c'était tellement nul que je trouvais rien de bien pour le conclure xD

Meuh$
Meuh

19/11 :: 14:46

Admeuhnistrateur



Ah, je sens que ça va être bon, quand les lecteurs vont découvrir ça xD J'ai bien joué, là, même si ma mère n'est pas d'accord...Je me suis bien marré en voyant Annie...Spèce de gnou, va xD
Bon, sinon, le pauvre assistant risque de passer un mauvais quart d'heure s'il ne se tait pas, mais bon, c'est sûr que ça paraît suspect que l'inspecteur refuse de faire quoi que ce soit. Mais on sait pourquoi Tiens d'ailleurs, qui vient d'arriver ?
Bref, j'ai hâte de voir la suite...Je me demande ce que Gio va faire de moi après avoir vu la réaction des lecteurs à ce feuilleton
KorHosik$2006019
KorHosik

19/11 » 14:47

La colère rouge du yoshi jaune à chaussures vertes



Ha, le Feuilleton Mario 16... Il a bien démarré, mais il a vite tourné en rond, pour ensuite s'enfoncer complètement... Dommage... La fin a le mérite d'être originale, au moins xD
Static_Neo$2006321
Static_Neo

19/11 :: 16:46

Bowser jr



Mouais, je n'ai pas vu les autres feuilletons au fait... Donc, d'après de ce que vous dites, le 16ème feuilleton nommé "Les murs du Silence" serait le plus mauvais feuilleton entre ses séries de feuilletons.

Bref, il me semble bien connaître que certains mauvais ont parfois du bien dans leurs cœur. ^^

Sinon, pour l'affaire de Félix avec le commissaire, je me demande bien qui est celui qui a toqué. ^^
metamorf$2004051
metamorf

21/11 :: 01:01

COMEBACK!



...et je vous mute à Trois-Rivières.


Tu aurais du le muter a Baie-Comeau, tiens, pour faire encore plus cruel XD

Pour les autres au fond, BC est ma ville d'origine : Un trou au nord-est du Québec avec ses 25 000 habitants et ses 2 wii[s] (Wii, c'est invariable? XD)


vinvin23$2004315
vinvin23

21/11 » 20:44

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE 13 – The CHATON GAME

Dans les épisodes précédents :

Commissaire Proudenstaud : Madame Korhosik, étant donné votre état, je pense nécessaire de vous envoyer un mois en hôpital psychiatrique pour rétablir la situa ...

(Gislène court vers la sortie du commissariat)

Commissaire Proudenstaud : RATTRAPEZ LA !!!

(...)

Giovanni : On a un problème. Une certaine Valentine nous a été refourguée en tant que journaliste stagiaire. Vous pensez bien que personne ne peut nous accompagner, vous êtes la seule à connaître mon petit secret.

Birdo : Vous ... vous voulez l’éliminer ?

Giovanni : Non ... non, elle connaît bien le directeur. Cependant, il va falloir trouver un moyen de s’en débarrasser rapidement ... Si elle découvre que nous plagions Vinvin et que je décapite des journalistes à la tronçonneuse, nous sommes faits.

(Valentine, qui écoutait derrière la porte, cours vers les toilettes pour vomir)

(...)

Commissaire Tabarnak : J’en connais un autre qui met un peu trop son nez dans nos affaires ... mon assistant. Il va falloir que je lui cloue le bec à lui aussi.

TOC TOC TOC TOC

Commissaire Tabarnak : Qu’est-ce que c’est que ...

-----------------------------------------------------------------

TOC TOC TOC TOC TOC TOC

Félix : Vous voulez que je réponde ?

Commissaire Tabarnak : Je vais discrètement observer par la fenêtre ...

(Le commissaire Tabarnak s’approche à pas de loups de la porte)

Commissaire Tabarnak : Je suis un maître dans l’art de l’approche maligne et silencieus...

(Il marche sur le chat)

MIAAAAAAAAAAAAAAAAAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Commissaire Tabarnak : CRISS DE MATOU DE TABARNAK EN CALISSE VA MANGER TA SALADE DANS LA MARDE EN ENFER DE CALISSE D’ESTI !
EL CHAT VA SE FAIRE BOURRER DE LA MARDE DANS SA YEULE !

Félix : Waw, super la discrétion ...

TOC TOC TOC TOC

Keven : Ouvrez moi ! C’est important !

Félix : Je connais cette voix ... c’est le petit ami de ma sœur.

Commissaire Tabarnak : Et qu’est-ce qu’il fout ici ?

Félix : Je n’en sais rien !

Keven : J’ai réussi à échapper à mes parents, mais je ne pourrai jamais aller jusqu’à Genève.
Il faut que je vous parle de quelque chose d’important ...
Chloé est ... Oh, je ne peux pas vous le dire ainsi, ouvrez moi la porte !

Félix : C’est à propos de ma sœur, je dois lui ouvrir, commissaire !

Commissaire Tabarnak : Bon. Mais je le garde en joue.

(Il pointe son arme sur la porte et Félix l’ouvre)

Keven : CRISS DE MARDE !!! WTF ???

Félix : Je suis désolé, Keven ... J’aurais voulu t’épargner ça et ne pas ouvrir la porte, mais quand tu as dit que c’était à propos de ma sœur ...

Keven : .... Qui est cet homme ?

Félix : C’est ... je ne peux pas t’expliquer. DIS MOI CE QUI SE PASSE POUR CHLOE, MAINTENANT !!!

Keven : Vinvin m’a appelé pour me dire qu’elle ...
...
Chloé est morte.

----------------------------------------------

« LE PLAGIAT »

Avec la participation exceptionnelle de :

- Félix

et

- Keven

----------------------------------------------

Vinvin : Impossible de joindre Keven ... sa mère me dit qu’il n’est pas revenu des cours avant-hier soir ...

Chloé : Avant-hier soir ... vous ne saviez pas encore que j’étais vivante !

Adrien : Oh, quel bordel ... Dieu sait ce qu’il a fait après avoir appris la nouvelle.

Vinvin : Il a mal réagi, j’en ai peur ...

Chloé : Bien alors, qu’est-ce qu’on fait ? On survole le Québec dans l’espoir de tomber sur lui ?

Vinvin : Vu les circonstances je dirais le monde ... on ne sait pas dans quel était il est, il a pu faire n’importe quoi.

Adrien : Génial, comme si le plagiat de Giovanni ne nous suffisait pas ...

----------------------------------------------

Valentine : Vous m’écartez souvent de vos discussions Giovanni et toi ... Est-ce que vous ...
Je ne sais pas moi ... Me cachez quelque chose ?

Birdo : Non, c’est juste que nous avons nos petites habitudes, et que parfois une stagiaire n’a rien avoir avec ça.

Valentine : Comme découper des têtes à la tronçonneuse ?

(Birdo fait tomber sa plume)

Birdo : D’où est-ce que tu tiens ça ?

Valentine : J’ai des relations hauts placées et je pourrais facilement révéler tout ce que je sais.

Birdo : Je te le déconseille vivement, Giovanni est capable du pire pour garder ses secrets.

Valentine : Le patron de « LEADER PRESS » écoutera ce que j’ai à lui dire, je peux te le garantir.

(Birdo prend Valentine par le bras et la tire vers elle)

Birdo : Si tu tiens à ta vie, ne commet pas cette grave erreur.

Valentine : Une fois que j’aurai mis vos plans à jour, Giovanni n’aura plus aucun pouvoir, si ce n’est celui de choisir son menu à la cantine de la prison.

(Giovanni arrive en ricanant)

Giovanni : Vous savez Valentine, les oreilles ont des murs ici. Et à force de travailler ici, j’ai appris à les apprivoiser.

Valentine : Vous ne me tuerez pas, car vous savez que le patron trouverait ça louche.

Giovanni : Les familles des deux journalistes et de la jeune femme que j’ai tué depuis le début de mon plagiat sont toujours à la recherche de leurs proches. Je suis très doué pour masquer les preuves et pour faire en sorte que personne ne remonte à moi. Vinvin m’a doté d’une intelligence qui ...

Valentine : Les journalistes et la jeune femme étaient de simples inconnus. Lorsque j’aurai « disparu », le patron de « LEADER PRESS » commencera à se poser des questions.
En clair, vous avez tout intérêt à me garder ici.

(Elle s’installe et met les pieds sur la table)

Valentine : Giovanni, servez moi un peu de café. J’ai terriblement envie de caféine, de chaud, de ... brûlant !

Giovanni : Petite salope, si tu crois que tu vas t’en sortir comme ça ...

Valentine : Oh, oh, oh ... Il serait dommage de dire quelque chose qui pourrait vous discréditer ...

(Giovanni la fixe du regard)

Giovanni : Je trouverai un moyen de te faire taire, crois moi. Et ce jour là, tu t’en mordras les doigts.

Valentine : Pour le moment ce n’est pas le cas, alors dégagez de mon champ de vision.

******

Giovanni : Birdo, libère les animaux, j’ai besoin de me défouler.

Birdo : Tout de suite ...

(Il découpe les têtes de tous les chatons qui passent sur un tapis roulant)

Giovanni : AAAAAAAAAH !!!


ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

Giovanni : JE VAIS L’AVOIR CETTE ...

(Une marre de sang gicle sur Birdo)

Birdo : Vous pourriez faire attention ...

Giovanni : Le sang de chaton, il n’y a rien de mieux pour se revigorer.

* Miaou *

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

----------------------------------------------

QUELQUE PART ENTRE CAEN ET GENEVE, DANS UN BAR

Gislène : S’il vous plaît monsieur ... je dois passer un coup de fil.

Richard : La cabine téléphonique est au fond, à gauche des toilettes.

Gislène : Merci ...

(Alors que Gislène se dirige vers la cabine, Richard compose un numéro de téléphone)

Richard : Bonjour commissaire, je suis Richard Renton, patron d’un bar sur l’autoroute A-231. Non, non, il n’y a aucun problème ... C’est à propos d’une de mes clientes. Elle répond au signalement de cette « Gislène » que vous recherchez ...
Oui, je vous donne l’adresse. Vous avez de quoi noter ?

(Gislène pose un revolver sur la tempe de Richard)

Gislène : Votre cabine est occupée ...

A suivre ...


AUX LECTEURS DU FM19 :

" Heaven's justice " revient Samedi prochain, pour une deuxième et dernière saison.



Helgrind$2006324
Helgrind

21/11 :: 20:14

Goomba



Connaissant personnellement adrien et sa mère, je n'ai qu'une chose à dire : tu devrais envisager une carrière de caricaturiste ^^. Celle de la mère d'adrien mérite un 25/20, et la fleme naturelle de notre korriganoyoshi ( korhosik quoi ) national est parfaitement retranscrite. voili voilou. bravo et j'attend la suite avec impatience .
Static_Neo$2006321
Static_Neo

21/11 :: 20:34

Baby Luigi



Il vaudrait mieux vite prévenir Keven avant que ce soit la discorde... Quoi, comme ça, il a déjà dit !?

Sinon, je viens de remarquer une faute, une faute d'étourderie j'espère. Car Gislène ne s'appelle pas Richard Renton. Sinon, c'est bien. ^^

Helgrind : Tu m'as l'air nouveau (comme moi), pourquoi ne pas poster dans le topic de nouveaux ?
vinvin23$2004315
vinvin23

21/11 » 20:45

Vinvin, ou peut-être quarante.



Au temps pour moi, je viens de voir mon erreur
Cette réplique :

Bonjour commissaire, je suis Richard Renton, patron d’un bar sur l’autoroute A-231. Non, non, il n’y a aucun problème ... C’est à propos d’une de mes clientes. Elle répond au signalement de cette « Gislène » que vous recherchez ...
Oui, je vous donne l’adresse. Vous avez de quoi noter ?

C'est RICHARD qui la dit et pas GISLENE xD


metamorf$2004051
metamorf

22/11 » 18:05

COMEBACK!



Yé! Mon role évolue :') XD

...Mais t'es mieux de pas me faire tuer par FÉlix, parce que... XD


DS_Mario$2006172
DS_Mario

22/11 :: 09:13

Yoshi



Commissaire Tabarnak : Je vais discrètement observer par la fenêtre ...

(Le commissaire Tabarnak s’approche à pas de loups de la porte)

Commissaire Tabarnak : Je suis un maître dans l’art de l’approche maligne et silencieus...

(Il marche sur le chat)

MIAAAAAAAAAAAAAAAAAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Commissaire Tabarnak : CRISS DE MATOU DE TABARNAK EN CALISSE VA MANGER TA SALADE DANS LA MARDE EN ENFER DE CALISSE D’ESTI !
EL CHAT VA SE FAIRE BOURRER DE LA MARDE DANS SA YEULE !

Félix : Waw, super la discrétion ...


J'aime bien ce passage .

(Il découpe les têtes de tous les chatons qui passent sur un tapis roulant)


Dans notre langue française, on appelle ça un malade mental...

Sinon, c'est toujours aussi bien.



vinvin23$2004315
vinvin23

22/11 » 20:42

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE 14 - Les malheurs de Gio'

PRECEDEMMENT, dans « Le plagiat » :

- Valentine, une journaliste stagiaire, fait du chantage à Giovanni : elle sait ce qui se trame et compte bien en profiter. La première idée de l’italien serait d’éliminer la jeune femme, mais le patron de « LEADER PRESS » risquerait d’avoir des doutes ... La bataille est ouverte.

- Chloé n’est finalement pas morte, et réussit à s’échapper des locaux de « LEADER PRESS ». Keven n’est pas au courant de son retour, et décide d’aller prévenir Félix, le frère de la québécoise, en personne. En arrivant chez ce dernier, il découvre des choses bien étranges ...

- Gislène, la mère d’Adrien, s’échappe de l’hôpital pour ramener son fils à Caen. Accompagnée de Viviane, elle se fait arrêter par la police mais réussit à s’échapper à nouveau. Dans un bar au bord de l’autoroute, elle demande à passer un coup de fil.
Richard, le patron du bar, la reconnaît, sa tête étant affichée sur les avis de recherche de la police. Il passe un coup de fil, mais Gisilène ne l’entend pas de cette oreille.
- Meuh essaye de se racheter en envoyant à Giovanni une copie de « Les murs du silence » (le FM16), la véritable daube des Feuilletons Mario.

------------------------------------------------------------------------------------

« LEADER PRESS », 11h34, Conférence de presse

Giovanni : Tout d’abord, j’aimerais vous remercier d’être ici pour une nouvelle conférence de presse. C’est toujours un plaisir pour moi de répondre à vos questions.

(Une vieille femme lève la main)

Giovanni : Oui, madame ?

Raymonde : Moi et mon mari lisons vos écrits avec assiduité. Nous trouvons votre style et votre sens du suspens exceptionnel, monsieur Polacco.

Giovanni : C’est flatteur, très chère.

Raymonde : Cependant, nous avons remarqué une légère baisse de régime dans vos nouvelles publications. Il n’y a plus de ... de magie. Ce feuilleton est presque ridicule, dénudé de sens.

(Un autre fan, lui, se lève en criant)

Ludovic : Où est passé votre créativité de « Mushroom Hospital » ?

Giovanni : Je vous en prie, mesdames, messieurs, calmez vous. Rassurez vous, les premiers épisodes des « Murs du son ...» ... du silence ... ne sont qu’une petite introduction, le reste est un chef d’œuvre.

Etienne : De nombreux épisodes ont déjà été diffusés, et je ne vois pas la moindre amélioration !

Jerry : Que se passe-t-il ? Vous avez des problèmes familiaux ?

(Des flashs d’appareils photos couvrent le visage de Giovanni)

Journaliste : Monsieur Polacco, pourquoi cette baisse de régime ?

Journaliste (2) : Vos collaborateurs vous ont-ils fait la remarque ? Et votre patron ?

Giovanni : La séance se termine pour aujourd’hui. Merci à tous.

* Dans la foule : NON ! REVENEZ ! MONSIEUR POLACCO !
QUELLES SONT VOS GNAGNAGNA OU SONT VOS GANGANGAN *

Giovanni : Débarrassez moi de ces clowns, Birdo, et rejoignez moi dans mon bureau.

------------------------------------------------------------

« LE PLAGIAT »

---------------------------------------------------------------

(Giovanni continue son massacre animalier tout en discutant avec Birdo)

Giovanni : Je ne comprends pas, Vinvin me paraissait infaillible ... Et voilà qu’au deuxième feuilleton, nous descendons déjà dans l’estime du public.
Je veux que Meuh vienne me voir et qu’il m’explique la situation.

Birdo : Je vais ... je vais le contacter.

Giovanni : N’oubliez pas de venir ce soir pour votre séance d’aquarium, Birdo, votre punition tiens toujours pour avoir été une traîtresse.

Birdo : Un jour vous me tutoyez, un jour vous me vouvoyez, il va falloir choisir ...

TOC TOC TOC

Giovanni : Qu’est-ce que c’est ?

Valentine : Le grand patron veut vous voir, ils vous attends au dernier étage.

Giovanni : J’espère que tu n’es pas à l’origine de cette convocation, petite garce ?

Valentine : Je n’ai encore rien dit ... Je fais durer le plaisir du chantage.

Giovanni : Attendez moi ici toutes les deux. Et Birdo, ramasse les têtes de chaton.

(Il s’en va)

Valentine : Franchement, qu’est-ce qui te pousses à travailler avec ce mec là ? Il te fait baigner dans l’eau froide, il décapite des pauvres petits animaux, il détruit des vies ...

Birdo : Je suis amoureuse, et j’ai toujours été amoureuse de lui. Ce sont des choses qui ne se commandent pas.

Valentine : Vu la gravité de la situation je pense que oui, ça se commande. Ecoute, on peut le dénoncer toutes les deux et trouver un autre travail. Tu peux le faire.

(Birdo fait mine de s’en aller)

Birdo : Désolé, j’ai déjà choisi mon clan. Je mourrai pour lui s’il le faut.

Valentine : * Soupire *

--------------------------------------------------------------------------------------

Georges Roger : Oh, Giuseppe ! Merci d’être venu si rapidement. Prenez place.

Giovanni : C’est un honneur de vous parler, monsieur Roger.
Georges Roger : Malheureusement vous n’êtes pas ici pour que je vous congratule ...
J’étais très fier d’avoir un journaliste/écrivain capable d’exploser les ventes de notre quotidien lorsque vous écriviez « Mushroom Hospital ». Depuis quelques temps cependant, cette popularité s’est nettement dissoute.

Giovanni : Un incident de passage, patron.

Georges Roger : Je n’ai pas le temps pour les incidents de passage, Giuseppe.
Désormais, je vais me passer de vous pour la rubrique « nouvelles et feuilletons ».

Giovanni : Je vous demande pardon ?

Georges Roger : Je vous présente Grant Wallace, un écrivain à succès aux Etats-Unis.
Désormais, il vous remplacera dans votre tâche.
Quant à vous, je vous mute à la rubrique sportive.

(Grant Wallace serre la main de Giovanni)

(Giovanni fait un petit sourire forcé)

Grant Wallace : C’est un plaisir de vous relayer, Giuseppe. J’ai adoré « Mushroom Hospital ».

A suivre ...


Meuh$
Meuh

22/11 :: 20:53

Admeuhnistrateur



Outch, Gio va pas être content du tout...Je risque de le payer cher, ça...Je doute qu'il laisse passer ça, ptêt que je trouverai une excuse bidon xD Ou je suis ptêt déjà parti, loin
Arf, et Birdo est folle, quoi...Même si elle est amoureuse de lui, c'est carrément extrême, là, vu comme il la traite...Elle a ptêt une idée derrière la tête, enfin j'espère pour elle
DS_Mario$2006172
DS_Mario

23/11 :: 10:25

Yoshi



Parce qu'il y avait encore quelqu'un au-dessus de lui ? Sinon, il y a toujours autant de suspense. Mais pourquoi le grand patron l'appelle Giuseppe ?



vinvin23$2004315
vinvin23

23/11 » 12:49

Vinvin, ou peut-être quarante.



Ouais, Giovanni n'est qu'un journaliste chez " LEADER PRESS ", pas le grand patron.
Ensuite c'est pas la première fois qu'on voit ce boss (Georges Roger), puisqu'il est à l'origine de l'apparition de Valentine dans la vie de Giovanni
" Giuseppe Polacco " est le nom que Giovanni utilise avec les gens qui ne trempent pas dans ses histoires.
Pour le moment, Vinvin, Chloé, Adrien, Birdo, Meuh et Valentine sont les seuls à savoir son vrain nom.

Si vous remarquez que tout à coup quelqu'un l'apelle Giovanni en dehors des personnages que je viens de citer, c'est une erreur de ma part et je m'en excuse :P

Static_Neo$2006321
Static_Neo

23/11 :: 16:41

Baby Luigi



Il m'a fallu du courage pour lire tous les chapitre du Feuilleton Mario, car j'étais dépassionné après un bazar immédiat.

Bref, ces épisodes sont très bien. ^^
vinvin23$2004315
vinvin23

23/11 :: 16:58

Vinvin, ou peut-être quarante.



Houla, il va falloir m'expliquer ...
" Dépassionné après un bazar immédiat " ??????? xD

Static_Neo$2006321
Static_Neo

23/11 :: 17:34

Baby Luigi



Cela veut dire, que je ne suis plus passionné dans ce feuilleton Mario n°16. :l))

Avant, je le trouvais bien mais après... C'était trop mauvais.
vinvin23$2004315
vinvin23

23/11 :: 18:47

Vinvin, ou peut-être quarante.



Ha, tu parles du Feuilleton Mario 16 ^^
Comment ça se fait que tu le lisais ? Tu n'es inscrit que depuis novembre ...

Ou alors tu l'as lu maintenant pour savoir de quoi je parlais dans le FM20, c'est ça ?



Static_Neo$2006321
Static_Neo

24/11 » 15:39

Baby Mario



La première hypothèse est tellement mauvaise que la Terre a été détruite.. Mais la deuxième est tout particulièrement exacte.
vinvin23$2004315
vinvin23

24/11 » 21:15

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE 15 – Profession : femme de ménage

PRECEDEMMENT :

Georges Roger : Je vous présente Grant Wallace, un écrivain à succès aux Etats-Unis.
Désormais, il vous remplacera dans votre tâche.
Quant à vous, je vous mute à la rubrique sportive.

(Grant Wallace serre la main de Giovanni)

(Giovanni fait un petit sourire forcé)

Grant Wallace : C’est un plaisir de vous relayer, Giuseppe. J’ai adoré « Mushroom Hospital ».

---------------------------------------------------------------

* Chloé se sert un café *

* Vinvin allume son ordinateur *

* Chloé renverse son café sur le clavier de Vinvin *

* Vinvin envoie le clavier à la figure de Chloé *

Adrien : Hey, tous les deux, arrêtez de vous disputer, j’ai une nouvelle intéressante à vous annoncer.

Chloé : TABARNAK !!! J’AI-TU PAS LE DROIT DE BOIRE DU CAFE ?

Vinvin : JE SAIS PAS CE QUE T’AS LE DROIT « TU », MAIS EN TOUT CAS TU POURRAIS TE DISPENSER DE FOUTRE EN L’AIR MON CLAVIER !

Chloé : ET TOI DE ME LE CRISSER A LA YEULE !

Adrien : STOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP !!!
Faites la paix et taisez vous.

Chloé : Si on ne peut pas boire son café ici sans être insultée, je crois que je vais retourner au Québec.

Adrien : Non, écoute ...

Chloé : TOI tu m’écoutes ! Je ne supporterai pas cet insolent une minute de plus ! IL N’A QU’A BROUTER DE LA MARDE DANS L’ENFER DE SES FEUILLETONS DE LA MARDE D’ESTI DU SEIGNEUR DE SA YEULE !!!

* Elle s’enfuit en pleurant *

Adrien : Hé bien ... apparemment ce n’est pas son jour.

* Elle revient et prend sa cafetière *

Vinvin : Oui, mais elle n’a pas perdu les bonnes habitudes ... Bien, quelle était cette nouvelle que tu voulais m’annoncer ?

Adrien : Ils recherchent une femme de ménage chez « LEADER PRESS » ...
On pourrait demander à Chloé de postuler pour infiltrer les locaux de la maison d’édition, tu ne penses pas ?

Vinvin : Giovanni la reconnaîtrait.

* Chloé arrive avec des lunettes de soleil et un chapeau *

Chloé : Ici, certaines personnes émettent de mauvais rayons. Je veux bien continuer à enquêter, mais seulement protégée contre d’éventuels virus émanant d’éventuelles personnes indésirables.

Adrien : Roh, Chloé, tu es ridicule.

Chloé : De quoi parliez vous, sans moi ?

Vinvin : Adrien proposait que tu infiltres « LEADER PRESS » en te faisant passer pour une femme de ménage. Mais je lui ai précisé qu’il risquerait de te reconnaître.
Quant à moi, il ne faut même pas y penser, je suis son créateur.

(Chloé et Vinvin se tournent les deux vers Adrien)

Adrien : Moi ? Non, vous n’y pensez pas ?

-------------------------------------------------

« LE PLAGIAT »

------------------------------------------------

* Adrien allume son portable *

Adrien : A cause de vous, j’ai des faux seins et un foulard sur la tête.

Vinvin : Tout se passe bien ?

Adrien : J’ai toujours détesté passer l’aspirateur ... Je suis souvent à quatre pattes pour nettoyer la crasse de ces saletés de journalistes ... Et je nettoie la merde au bord de la cuvette des chiottes de l’immeuble.

Vinvin : Je ne parlais pas de ta couverture, mais de ce sur quoi tu enquêtes.

Adrien : Hé bien, il y a quelque chose d’étrange. Je suis là depuis ce matin et ... Je n’ai pas encore vu une seule fois Giovanni.

Vinvin : Tu es allé à son étage ?

Adrien : J’y suis juste passé quelques minutes pour prendre des produits de nettoyage. Je n’ai pas pu y rester car on ne m’a pas demandé de nettoyer cette partie.

Vinvin : Peut-être que Giovanni est en déplacement ...

Adrien : Je n’en sais rien. Je te tiens au courant.

* Quelqu’un arrache le téléphone des mains d’Adrien *

Otto : Les portables sont interdits aux femmes de ménage.

-----------------------------------------------------------

Gislène : Viviane ? J’arrive enfin à te joindre ...

Viviane : Gislène, tu dois te rendre à la police ... il y a ta photo partout dans ...

Gislène : C’est un ami qui me conduit à Genève, ne t’inquiètes pas.

Viviane : Tu n’aurais pas du m’appeler, ils vont te repérer et me coincer par la même occasion.

Gislène : Mais non, mais non. Tu vas me rejoindre et nous serons toutes les deux considérées comme fugitives.
Viviane : Je suis désolée mais je ne peux pas. J’ai déjà échappé de justesse à une grosse amande pour t’avoir aider à fuir de l’hôpital, je ne veux pas risquer d’aller en prison pour tes folies ! N’essaye pas de me rappeler.

(Elle raccroche)

Richard Renton : Hum, voilà. Nous sommes à l’Aéroport de Genève. Où voulez-vous qu’on aille, maintenant ?

Gislène : J’ai l’adresse de ce Vincent Ambrosio ... Nous allons lui rendre une petite visite.

--------------------------------------------------------------------

Georges Roger : A partir de demain matin Wallace, toute la ville pourra profiter de vos feuilletons.

Grant Wallace : Je ne sais pas si je serai à la hauteur de Giuseppe, patron. Il était très fort dans ...

Georges Roger : Il faut remonter le niveau de ces derniers jours, mon petit. « Les murs du silence » ne répond aux attentes de personne, et il me faut du solide. Les nouvelles et les feuilletons constituent le principal attrait de mon journal. C’est ce qui fait vendre.
J’ai lu votre premier chapitre et je pense qu’il fera l’affaire.

Grant Wallace : Bien, merci de votre confiance.

(Adrien, qui espionne derrière un pot de fleur, essaye de s’enfuir en vitesse lorsqu’il entend Grant sortir du bureau de Georges Roger)

(Au passage, il perd l’un de ses faux seins ...)

Grant Wallace : Madame ? Je crois que vous avez perdu ... votre ... sein ... ?

Adrien : Oh, je le cherchais par... partout !

-------------------------------------------------------------------

CHEZ MEUH

Meuh : Voilà maman, je t’ai préparé une omelette aux champignons, ta préférée.

Annie : Si tu crois me rassurer en m’offrant des petits plats, tu te fourres le doigt dans l’œil. Mon chéri, nous sommes loin de Valenciennes, dans une grande ville où tu risques ta vie à cause d’un mégalomane que tu as fait revenir d’un feuilleton !
Nous sommes en perpétuel danger !

Meuh : Maman, tout ira pour le mieux, ne t’inquiètes pas.

(Il l’embrasse sur le front)

TOC TOC TOC

Annie : Je vais répondre, tu peux déjà commencer à manger.

(Annie ouvre la porte)

Giovanni Pellicio : Bonsoir madame.

(Il lui tire trois fois dessus)

Giovanni Pellicio : Ce fut un plaisir.

A suivre ...


Helgrind$2006324
Helgrind

25/11 » 16:22

la lapinvasion va commencer



Giovanni n'a pas l'air content ! et adrien en travesti, j'ai beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de mal à l'imaginer XD, mais il fallait y penser !!! Vinvin tu es génial, continue comme ça !!!!!!!!!
Meuh$
Meuh

25/11 :: 09:29

Admeuhnistrateur



Ah bah merci xD Voilà que ma pauvre môman se fait tuer par Gio...Enfin je l'aurai un peu chercher, je lui ait fait perdre son "boulot", fallait s'y attendre, il n'allait pas laisser les choses comme ça.
Bon et puis, le pauvre Adrien risque vite de se faire repérer s'il ne fait pas attention à ses...trucs xD M'enfin, il n'a pas grand chose à découvrir, à part le fait que Gio a été viré....
Static_Neo$2006321
Static_Neo

25/11 :: 11:35

Baby Mario



Pauvre Meuh. Il aurait mieux fait d'aller quelque part avant que Giovanni le tue. ^^

J'imagine complétement Adrien qui se travestit. XD
DS_Mario$2006172
DS_Mario

25/11 :: 11:38

Yoshi



(Au passage, il perd l’un de ses faux seins ...)

Grant Wallace : Madame ? Je crois que vous avez perdu ... votre ... sein ... ?

Adrien : Oh, je le cherchais par... partout !




Et voilà que la mère de Meuh se fait tuer, et apparemment, ce sera pas la seule...



YoshiFire$2006325
YoshiFire

25/11 :: 16:17

Goomba



Pas de chance Meuh,ce sera pour une autre fois...Au moins,il te reste ton père lol. Et Adrien il est cuit (il va peut-etre subir la même chose que la mère de Meuh).Sinon,bravo vinvin pour tes fics,elles sont toute géniales !
Toad$2004089
Toad

26/11 :: 14:01

The Black Mages



Quinze chapitres d'un coup ça fait long... Mais voilà, toujours aussi bien, touches d'humour et de sadisme bien placées. Super

Giovanni va t'il aussi tuer Meuh ? Je ne pense pas, il pourrait encore lui être utile...


Helgrind$2006324
Helgrind

27/11 :: 19:59

Dragonoïde indéfini



Pourquoi wallace tuerait il adrien ? c'est pas giovanni non ? ( ou alors j'ai raté un morceau )
vinvin23$2004315
vinvin23

27/11 » 20:36

Vinvin, ou peut-être quarante.



EPISODE 16 – Mauvaise posture

(Meuh, ligoté à une chaise, se débat dans tous les sens ...)

Giovanni Pellicio : A cause de toi, j’ai perdu mon travail ... ma réputation ... mes locaux ...
Il était bien normal que je fasse exploser la caboche à ta mère.

Birdo : En plus, elle était moche.

Giovanni Pellicio : Birdo, on se passe de vos commentaires.
Bref, ma première idée était de te couper la gueule comme la plupart de mes proies, mais après réflexion, je me suis dit que tu pourrais encore me servir.

Meuh : Vous avez tué ma mère et vous voulez que je vous aide ?

Giovanni Pellicio : Oh, il fait de la prose tragique ! Birdo, c’est touchant, non ?

(Giovanni lui tord le bras)

Meuh : AAAAAAAAAAH !!!

Giovanni Pellicio : « Vous avez tué ma mère et vous voulez que je vous aide ? », pauvre bichon. Il est à croquer. Il ne connaît pas les méthodes du bon papa Giovanni, celui-ci.

(Giovanni sort une tronçonneuse)

Meuh : Que ... que ... qu’est-ce que vous ... vous ...

Giovanni : Je ... je ... je ...

(Il lui coupe un doigt)

Meuh : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!

Birdo : Giovanni, comment va-t-il faire pour retrouver ses esprits après ça ?

Giovanni : Je ne lui ai pas coupé le doigt le plus douloureux, mais je pourrais bien ...

(Il s’approche de Meuh lentement)

Giovanni : ... m’occuper du reste, si il ne coopère pas un peu.

* Meuh tremble comme une feuille, la main en sang *

Meuh : Que ... voulez-vous ... ?

Giovanni : Je suis incapable de me servir de ta putain de machine, et j’en ai besoin plus que jamais pour faire revenir deux personnages.

Meuh : Lesquels ?

Giovanni : Peach et Daisy, de « La course millenium ».

Meuh : Comment connaissez vous ce feuilleton ? Je ne vous l’ai jamais envoyé.

Giovanni : Après le sale coup que vous m’avez fait, j’ai bien veillé à ne plus réitérer mes actes, et j’ai lu d’une traite toutes les œuvres de Vinvin ...
Les deux lesbiennes sont celles qu’il me faut. Elles savent utiliser des gadgets sophistiqués, se faufiler un peu partout ... Ce sont des tueuses avides et sans scrupules, qui ont un sens aigu du meurtre.

Meuh : Vous voulez tuer ... Vinvin ?

Giovanni : Non, non ... Je veux tuer Grant Wallace. Une fois que j’en serai débarrassé, Georges Roger courra vers moi pour que reprenne ma place de journaliste.

Meuh : Ou alors il fera la relation entre le meurtre et vous.

Giovanni : Je compte sur les filles pour faire porter le chapeau à quelqu’un d’autre, elles sont très douées pour ça. Alors, vous pouvez les faire revenir ?

Meuh : Oui. Oui, évidemment. Laissez moi 10 minutes et elles sont à vous.

---------------------------------------------------------------------------

« LE PLAGIAT »

---------------------------------------------------------------------------

Grant Wallace : Valentine, amenez moi le café.

Valentine : Evidemment, Grant. Tout de suite.

(Valentine s’enferme dans les vestiaires et sort son téléphone portable)

Nana : Allo ?

Valentine : Maman, c’est moi ... Il faut que je te parle.

----------------------------------------------------------------------------------

AU RESTAURANT « LE VALEC »

Nana : Tu détestais Giovanni, et maintenant tu veux qu’il revienne travailler chez « LEADER PRESS » ?

Valentine : Je connais son secret, et grâce à ça, je pouvais lui faire du chantage et l’avoir à ma botte.

Nana : Et alors ?

Valentine : Le nouveau journaliste n’est pas drôle du tout, je ne lui parle jamais et il me traite comme une merde ...

Nana : Tu préfères l’autre fou à un petit nouveau qui n’a rien fait de mal ?

Valentine : Oui, je n’ai pas fini de faire tourner « l’autre fou », comme tu dis, en bourrique.
Et je vais m’arranger pour qu’il revienne chez « LEADER PRESS ».

Nana : Chérie, tu ne vas pas faire de bêtise ?

Valentine : Non ! Non ... Tu me connais.

(Elle l’embrasse)

Valentine : Je vais régler l’adition.

-----------------------------------------------------------------------------------------

(Gislène, dans les conduits d’aérations, espionne ce qui se passe chez Vinvin)

Richard : Gislène, c’est ridicule, on ne va pas rester ici toute la nuit pour les écouter.

Gislène : Il n’est que 16h ... Et je veux savoir où est mon fils !

Richard : Vous êtes mal en point, vous avez eu un accident récemment, vous devriez vous reposer ...

Gislène : LA FERME, MAINTENANT ! Ils risquent de nous entendre.

(...)

Chloé : Adrien est encore chez « LEADER PRESS » ?

Vinvin : Oui, il m’a donné des nouvelles.
Chloé : Il t’a dit quoi ?

Vinvin : Que Giovanni n’avait pas daigné se montrer aujourd’hui ...

(...)

Gislène : « LEADER PRESS ». Notez Richard, et programmez l’adresse sur votre GPS. C’est là bas que nous allons !

(Elle se tape la tête contre le plafond)

Gislène : Outch ...

-------------------------------------------------------------------------------

Déborah : J’ai entendu dire que tu avais perdu un de tes faux seins l’autre jour dans le couloir ... Ca doit être frustrant d’être découverte, non ? Certains travestis s’assume, mais d’autres ...

Adrien : Oh, c’est très très très frustrant.

(Il continue à passer l’aspirateur)

Déborah : Tu sais, moi aussi, au départ, je n’arrivais pas à assumer mon orientation. Et puis j’en ai parlé à des gens qui ont traversé la même épreuve. Des gens dignes de confiance, qui savent nous écouter.

Adrien : Ha ha ha ... oui oui oui.

(Il passe l’aspirateur de plus en plus vite)

Déborah : C’est une question de confiance, tu dois te dire que tout le monde n’est pas bourré de préjugés, que des gens compréhensifs vivent sur terre ! TU DOIS ASSUMER TA FEMINITE, TON CORPS L’EXIGE !!! Rejoins nous !

(Adrien n’a pas d’autre choix que de jouer le jeu ...)

Adrien : Ouais ! T’as raison ! Je dois assumer ma féminité !

Déborah : La femme qui est en toi doit devenir ton unique enveloppe, ta véritable identité !

(Les grandes portes de « LEADER PRESS » s’ouvrent, et Gislène arrive avec Richard. Elle tombe juste derrière Adrien, qui ne l’entend pas arriver)

Adrien : Tu as raison ! Je ne dois plus refouler mes envies ! Je dois dire « merde » au monde entier et affirmer mon homosexualité !

Déborah : Oh, bravo, je savais que tu pouvais le faire !

Adrien : Je viendrai à l’une de vos réunions, je te le promet !

Gislène : Ad ... Adrien ?

Adrien : Ma ... Maman ?

(Gislène s’évanouit)

A suivre ...





YoshiFire$2006325
YoshiFire

27/11 :: 21:09

Koopa



Comme ca Adrien est homosexuel? Esperons qu'il ment car il est en très mauvaise posture!Et pauvre Meuh...
« Précédent  [3/11]    Suivant »
Retour forum

© 2003-2009 - Mario Museum. Forum by DNF.